Maeva, la chroniqueuse du Mag sur #NRJ12 a réagi à la publication d'un l'article de Voici sur une relation supposée entre Louis Sarkozy et Capucine Anav. Sa réaction a entraîné un "tweet clash" avec le fils de l'ancien président.

Maeva et Louis Sarkozy, une relation brève et médiatique

La relation virtuelle entre Louis Sarkozy et Maeva avait pourtant bien commencé. En mai dernier, la jeune femme avait interpellé Nicolas Sarkozy sur Twitter : "bon ba super vous répondez à votre fils et pas à moi ça s'appelle du favoritisme " lui avait elle lancé, alors que le président des républicains était en pleine opération de communication sur le réseau social.

Publicité
Publicité

C'est finalement Louis qui lui avait répondu "Je suis le favori, en plus". Cet échange plutôt succinct, avait tout de même été très repris sur les sites people et Maeva s'en était même expliqué sur le site de Public : "On a dit que je cherchais à devenir amie avec la famille Sarkozy tout ça parce que j'ai posé une question à l'ancien président durant son opération de communication, comme beaucoup de Français d'ailleurs. Ce dernier n'ayant pas répondu, j'ai indiqué que ce n'était pas cool sur Twitter et c'est finalement son fils, Louis, qui a donné suite à mon tweet en plaisantant avec moi." avait-elle résumé.

Cependant l'histoire s'était vite terminée puisque Sarko junior s'était rapidement désabonné du compte de la chroniqueuse du Mag, sans que l'on ne sache pourquoi, d'ailleurs.

Maeva dénonce la Une de Voici

L'ex du rappeur Rohff n'a pas franchement apprécié de voir Capucine Anav en Une du magazine Voici au bras de Louis Sarkozy : "Choquée des fausses paparazzades de ces gens....certains et certaines sont vraiment prêts à tout" a-t-elle écrit sur Twitter.

Le fils de l'ancien président a aussitôt répliqué durement, en faisant référence à un film érotique que Maeva a tourné il y a quelques années : "j'avoue les gens qui font des films de boules pour le buzz ça me choque ! ;) ".

Louis a ainsi entraîné la colère de Maeva, et une multitude de tweets tous plus classes les uns que les autres : "t venu me gratter l'amitié comme une m**de je t'ai ignoré comme une m**de" peut on lire sur le compte de la jeune femme, ou encore : "ferme ta sale gueule je porte plainte j'ai jamais de film de boule je suis maman, sale crasseux" par exemple et pour les moins insultants.

Publicité

Persuadée que le fils de l'ancien président n'a qu'une envie, celle d'être au casting des prochains Anges de la téléréalité, Maeva, 37 ans, invite un troisième homme dans la bataille de tweets qu'elle livre à Louis Sarkozy : Léonard Trierweiler !

"@trierweiler3 tu avais totalement raison quelle m**de ce Louis prêt à tout pour faire les Anges" écrit-elle au fils de l'ex compagne de François Hollande.

Un brin mégalo et sous les applaudissement de ses fans qu'elle retweet frénétiquement, Maeva du Mag d'NRJ12 s'amuse de son pouvoir et de l'écho qu'elle est capable de donner à celui qui est en Une de Voici cette semaine : "Voilà je t'ai donné 7 mn de buzz gratuit refoulé de l'état à qui le tour ? Mon dos distribue du buzz c'est le resto du zboub aujourd'hui" tranche-t-elle.

Maeva accusée par ses collègues du Mag

Le Mag d'NRJ12 ne sera pas reconduit à la rentrée, c'est sans doute ce qui rend les différents présentateurs et chroniqueurs de l'émission, un peu nerveux. Début de semaine, par exemple, Christie, une chroniqueuse, avait accusé Maeva de vouloir nuire à ses collègues

"Ces dernières semaines sur la Toile, j'ai vu naître un hashtag #RasLeBolDeSihamEtChristieDansLeMag et nous pensons, avec Siham, que Maeva est derrière tout ça. Elle a du mobiliser des internautes pour obtenir ce qu'elle voulait : nous faire virer. Malheureusement, elle a échoué." avait-elle accusé.

Publicité

#Célébrités #Réseaux sociaux