Depuis 2008, une télé-réalité américaine est consacrée au quotidien de la famille Duggar. Une famille ultra-conservatrice dont l'un des 19 enfants a reconnu, au mois de mai dernier, des agressions sexuelles.

Les Duggar, une puissance économique et politique

L'émission 19 Kids and Counting, consacrée à la famille Duggar, était suivie, en 2014, par une moyenne de 3.9 millions de téléspectateurs, générant ainsi 25 millions de dollars en recettes publicitaires. Le couple Duggar, quant à lui, touchait jusqu'à 40 millions de dollars par épisode, selon le site E! online. Outre la puissance financière du show, la famille Duggar était très impliquée politiquement: "Les Duggar sont des figures importantes de l'activisme religieux conservateur et de la politique du Parti républicain", explique Slate dans un article intitulé "Why did Républicans love the Duggar so much?".

Publicité
Publicité

Les Duggar, une télé-réalité émaillée par les scandales

Chez les Duggar, la religion régit tous les aspects du quotidien: les enfants ne sont pas scolarisés, ils lisent la Bible dès le petit déjeuner. Le père est considéré comme "l'intermédiaire de Dieu pour sa femme et ses enfants", explique Le Monde. Le média cite également Michelle Dugarr révélant à ses filles les secrets de la longévité d'un couple: "Tout le monde peut lui faire à manger. Mais une seule personne peut répondre à ce besoin d'amour physique qu'il ressent. Tu dois toujours être disponible quand il a besoin de toi".

En novembre 2014, l'émission a connu un scandale d'ampleur qui a failli mettre terme au programme si lucratif. Une pétition, qui a recueilli énormément de signatures, avait été lancée, après que Michelle Duggar ait comparé les homosexuels et les transgenres à des "prédateurs d'enfants". La chaîne a malgré tout continué la diffusion.

Le scandale pédophile dévoilé met un terme à la dynastie des Duggar

C'est finalement est en mai 2015 que le programme a été supprimé de l'antenne, quand Josh (le fils aîné de 27 ans) a reconnu des attouchements sexuels... "Il y a 12 ans, alors que j'étais un jeune adolescent, j'ai eu une attitude inexcusable dont je suis profondément désolé et que je regrette. J'ai blessé des gens, dont ma famille et mes amis proches. J'ai avoué à mes parents qui ont pris plusieurs mesures pour m'aider. Nous avons parlé aux autorités, à qui j'ai confessé mes erreurs. (…) J'ai compris que si je continuais à suivre ce chemin, j'allais finir par ruiner ma vie", a effectivement reconnu Josh.

En réalité, l'affaire remonte à 2002, quand l'une des victimes en a informé le père de Josh... Le jeune homme reconnait alors les faits mais ses parents se contentent de lui "faire la morale". En 2006, après de nouvelles accusations, une enquête est ouverte mais "La police ne retient aucun chef d'accusation puisque selon la loi de l'Arkansas il y a prescription, les faits remontant à plus de trois ans", rappelle Le Monde.

Récemment, le magazine américain In Touch a publié le rapport de police caché depuis 2006, entraînant les aveux publics de Josh et la chute de la dynastie-réalité de la famille Duggar.

Sarah Palin soutient les Duggar

"Il a dit qu'il avait touché de façon inappropriée certaines de nos filles. Il a dit qu'il était juste curieux à propos des filles et qu'il les avait touchées au dessus de leurs vêtements pendant qu'elles dormaient", a raconté le père sur Fox News le 4 juin dernier.

Le lendemain, les Duggar ont reçu le soutien de Sarah Palin, la colistière de McCain à la présidentielle de 2008 et ex-gouverneur de l'Arkansas. Celle-ci accuse les médias de "crucifier une personnalité et toute sa famille". "Les médias pardonnent tout à leurs chouchous tant qu'ils sont de gauche", écrit Sarah Palin sur sa page Facebook.

L'activité de la famille pourrait toutefois reprendre puisqu'il se murmure que deux des filles de la famille sont en négociation afin de lancer de nouvelles #Télé-réalités. #Célébrités #Fait divers