L'émission "Non élucidé" présentée par Arnaud Poivre d'Arvor connaît des records d'audience en deuxième partie de soirée le dimanche soir. La rediffusion du numéro consacré à l'affaire Dupont de Ligonnès a réuni dimanche dernier près de 1145000 de téléspectateurs sur France 2, ce qui correspond à 7,9% de part de marché.

Mis en examen après la diffusion de l'émission

Mais c'est de la diffusion d'un autre numéro dont il est question. L'émission du 14 juin dernier aurait permis la mise en examen d'un des suspects. L'affaire concernait la mort de l'artificier du Nord Jean Moritz, retrouvé assassiné en 2011 dans le hangar attenant à sa boutique de farces et attrapes après son incendie.

Publicité
Publicité

Parmi les suspects du meurtre était cité l'ex-mari de la compagne de l'artificier. Celui-ci avait été rapidement écarté des soupçons des enquêteurs après qu'il leur ait fourni un alibi solide. A la suite de la diffusion de l'émission, une conversation téléphonique tenue par l'homme a alerté les policiers. Les révélations qui y étaient faites contredisaient ce que le suspect affirmait lors de ses auditions précédentes.

Des nouveaux regards ont permis la relance de l'enquête

Les suspects avaient été remis sur écoute comme c'est souvent le cas après la diffusion de l'émission. Le tournage pour ce crime non élucidé avait débuté fin 2014. La nomination d'un nouveau procureur et d'une nouvelle juge d'instruction dans cette circonscription a permis une relance de toute cette histoire.

Publicité

Par ailleurs, l'émission permet d'étaler toutes les possibilités exploitées par les enquêteurs, sans rien affirmer mais en ouvrant toutes les pistes. Grâce à tous ces regards neufs sur cette histoire sordide, certaines de ces pistes ont pu être relancées.

Pour l'heure pas d'inculpation mais un nouvel espoir pour la famille

Même si à ce jour le crime n'est toujours pas élucidé car l'homme n'est pour l'heure pas inculpé, sa culpabilité n'étant pas démontrée, cette mise en examen réconforte la famille qui craignait que la mort de Jean Moritz ne soit classée sans suite.

Plusieurs enquêtes relancées grâce à l'émission

Ce n'est pas la première fois que l'émission présentée par Arnaud Poivre d'Arvor permet des réouvertures d'enquêtes. Les affaires Marine Boisseranc, Paquita Parra, Magali Part, ou Stéphane Dietrich ont pu être relancées après les diffusions du magazine.

Une émission en danger

Aujourd'hui, Arnaud Poivre d'Arvor espère que cela permettra à "Non Elucidé" de continuer à être diffusée. En effet, France 2 avait décidé de suspendre l'émission pour la rentrée prochaine, laissant l'équipe dans le flou quant à leur avenir. #Télévision #Justice #Fait divers