Lors des Lives au Pont, les spectateurs ont fait la connaissance avec le futur grand nom du hiphop : KrAzy SpAce. Cet artiste hyperactif au flow explosif met le monde d’accord sur son talent. Il va vous dévoiler qui il est, ainsi que sa Playlist.

Embarquez dans le monde de KrAzy SpAce !

 

Pour ceux qui ne te connaissent pas déjà : qui es tu ? 

Je m’appelle Julien Espeisse, KrAzy SpAce c’est mon double, c’est toute la part de vice qu’il y a en moi que je pousse au max. 

C’est un peu une double personnalité comme Eminem et Slim Shady (n.d.e Slim Shady est la part « diabolique » d'Eminem ) ?  

On me compare souvent à lui, je le prends comme un compliment bien sûr mais j’ai ma propre personnalité.

Publicité
Publicité

Slim Shady permet à Eminem de raconter les déboires de sa vie, avec sa mère etc. KrAzy SpAce me permet d’exacerber mes vices dans le sens plus divertissant. KrAzy SpAce c’est moi, si on enlève tout ce qu'il y a de raisonnable. C’est un psychopathe (rire). 

Qu’est-ce qui t’as donné envie de faire du #Rap

A 15 ans j’avais pas d’identité musicale. C’était les débuts des téléchargements illégaux, et j’ai téléchargé The Eminem Show et je me suis pris une claque ! Après j’ai écouté ses autres albums, ceux de son producteur Dr Dre. et tout le rap américain de l’East à la West Coast. 

J’ai vécu un an en Louisiane à Bâton-Rouge et j’ai vu un concert de Lil Wayne, quand il était au top, en 2009. Ca m’a fait découvrir le Dirty South et la trap.

En gros je suis influencé par toutes les facettes du hip-hop US.

Publicité

 

C’est pour ça que tu écris en anglais ? 

J’écris en Anglais surtout par passion. J’aime les rimes anglaises, et cette émotion qui se dégage. 

En France on s’attarde trop sur le texte. On veut du rap conscient, on s’attarde trop sur le message et moins sur la sonorité. Moi je fais du divertissement avant tout, je préfère le groove au message. Mais avoir les deux c’est mieux mais en France on oublie souvent la mélodie. 

 

Quel est ton parcours ? 

Tout a commencé dans ma chambre après mon retour des Etat-Unis en 2011. Ma première scène sous le nome de KrAzy SpAce c’était pour la Bourse Jeune Talent de Nîmes. Ça m’a permis de créer un projet et de trouver un label : Label Paloma

 

Puis les sélections régionales pour le Printemps de Bourges,  Inrocks Lab, Before des Lives au Pont avec Teddy (batteur), Romain et Aimeric (DJ / Backeur).

 

Playlist : 

 

 

 Quel son tu écoutes quand tu veux te motiver, te booster ? 

Ca revient aux sources dans the Eminem Show  White America et ‘Till I Collapse 

Quelle chanson te rend triste ? 

J’ai une chanson qui, je sais pas pourquoi, me met dans un mood un peu mélancolique : Paul Kalkbrenner Sky and Sand 

 

Quel son te fait rire ?

Orelsan me fait beaucoup délirer.

Publicité

Coco de OT Genesis est fun aussi ! 

Quel est le son qui te fait danser ?

Niggas in paris  sans hésitation 

 

Quelle est ta sex song ? 

Rester toute seule de Lorie (rire) ! Non plus sérieusement Angel de Massive Attack.

Quelle est la chanson que tu aurais voulu composer ? 

Runaway de Kanye West

 

Un son chill ?  

La mixtape Kids de Mac Miller ! 

 

Quels sont tes projets dans le futur ?

Je sors le clip de mon dernier son « Hey » le 25 août.

 

Le 4 septembre je sors la première mixtape d’un projet de 7 mixtapes sur les 7 péchés capitaux qui s’appel 53V3N (seven). La première est PR1D3 (pride) sur l’orgueil. 

 

Merci beaucoup à Julien Espeisse. 

 Pour plus d’info sur KrAzy SpAce : 

 

 

A voir http://fr.blastingnews.com/marseille/2015/06/rencontre-au-mucem-avec-le-dernier-des-juges-anti-mafia-roberto-scarpinato-00437801.html

http://fr.blastingnews.com/societe/2015/03/le-site-d-inscription-aux-concours-des-ecoles-de-commerce-ecricome-hacke-00296563.html

  #Musique