Le faux pouvoir permettant à Coralie d'éliminer Emile sans votes, a déclenché une guerre des clans dans Secret Story 9. Un pouvoir, une élimination et une guerre qui n'ont rien d'inédit, à un détail près...

Coralie détient un pouvoir pas si inédit que ça...

Lors de la 5ème saison de #Secret Story, Juliette obtient un "pouvoir d'élimination immédiate" qui lui permet d'éliminer un candidat de son choix sans que celui ci ne soit soumis aux votes du public. Désignée par Juliette, Aurélie intégrera la pièce secrète.

Julien dans la 6ème saison, gagne une "carte noire". Moins puissante que l'élimination immédiate, cette carte noire permet tout de même à Julien de choisir 4 nominés : un couple sera faussement éliminé à l'issu des votes du public.

Publicité
Publicité

Nadège et Thomas intégreront la pièce secrète après avoir remporté les votes du public.

La fausse élimination d'Emilie, une mise en scène sans surprise 

Afin de rendre crédible la sortie d'Emilie, la jeune-femme est passée par le plateau de Secret Story 9 et ses colocataires ont constaté qu'elle a bien quitté la maison, lors d'un duplexe.

Un subterfuge, qui voit ses prémices lors de la saison 5 de Secret Story. En effet cette saison là, avait été marquée par plusieurs fausses sorties : Celle des jumeaux, Zarko et Zelko, cachés dans les sous terrains, celle de Juliette immédiatement éliminée par le téléphone rouge et enfin, celle de Aurélie victime du pouvoir d'élimination immédiate. Devant l'incrédulité des candidats de la saison 5, la sortie d'Aurélie avait été mise en scène et diffusée sur un écran de la maison afin que tous les secrètistes constatent qu'Aurélie se trouvait bien dans une voiture quittant la maison des secrets.

Publicité

Lors de la saison 6, Nadège et Thomas victimes du pouvoir de Julien étaient passés par le plateau de #TF1, afin de saluer, via un duplexe, leurs camarades enfermés, avant de retourner dans la petite maison. 

Emilie et Vincent de la saison 7 ont été soumis à la traditionnelle interview des sortants par Benjamin Castaldi. Après 2 connexions avec la maison, les deux candidats réintègrent finalement le jeu dans une maison séparée.

Coralie le bourreau, Emilie la victime, et après ?

A chaque fois qu'un pouvoir aussi puissant que celui obtenu par Coralie a été utilisé, la maison des secrets abritait "une guerre des clans".

Le clan détenant l'énorme pouvoir s'est toujours montré arrogant et agressif. Ainsi Juliette de Secret Story 5, hurlait et menaçait. Fanny (du clan de Julien Secret Story 6) fanfaronnait. Fanny révélera (malgré l'interdiction) lors d'un prime à charge, qu'elle était en mission "arrogance".

Cette méchanceté du clan se croyant le plus puissant permet aux téléspectateurs d'espérer une revanche à la hauteur du rejet qu'ils éprouvent pour les candidats, cette année Christophe Beaugrand nous promet "du sang sur les murs".

Publicité

Le plus souvent la victime de la toute puissance de l'utilisateur du pouvoir, bénéficie de l'aide d'un ou deux complices de son clan à l'intérieur de la maison et obtient le droit de choisir les nominés qui seront soumis aux votes du public.

Lors de la fausse élimination de Leila dans Secret Story 8, cependant, la jeune femme avait pour complice son petit ami Aymeric, mais aussi Jessica, une candidate du clan adverse.

L'originalité de Secret Story 9 : Une guerre des clans déséquilibrée

Si la guerre des clans et l'élimination injuste d'un candidat est un classique de Secret Story, la saison 9 connait pourtant une situation inédite : pour la première fois, le clan des "méchants" n'est pas un supériorité numérique et la guerre des clans est complètement déséquilibrée.

En effet, le clan des "méchants" n'est constitué que des trois candidats : Coralie, Jon et Nico tandis que les gentils sont au nombre de 5 : Ali, Mélanie, Loic, Karisma et Rémi. Outre sa supériorité numérique, le clan des 5 devrait bénéficier du futur "droit de revanche" d'Emilie, et Mélanie détient un pouvoir de nomination d'office.

C'est peu être de ce déséquilibre que se produira la nouveauté ? #Télé-réalité