Eliminée de #Secret Story 9 il y a une dizaine de jours face à Emilie et Mélanie, la belle Alia est désormais obligée de suivre les aventures de ses camarades devant son poste de télévision. Nul doute qu'elle scrutera toutes les actions d'Ali, avec qui elle s'est fortement rapprochée pendant son séjour dans la Maison des Secrets. Les rumeurs vont d'ailleurs bon train sur la nature de leur relation. Beaucoup affirment que les deux candidats éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, mais ne souhaitent pas s'afficher devant les caméras, pour des raisons familiales et religieuses.

Les candidats sortants, eux, préfèrent botter en touche.

Publicité
Publicité

Personne ne nie l'évidence de leur rapprochement, mais l'absence de bisous laisse sceptique. Seul Arthur, le meilleur ami d'Ali dans le jeu, a bien voulu avouer qu'il y avait plus que de l'amitié entre eux. Quant à Alia, désormais sortie de la maison, elle doit subir la foudre des questions des journalistes sur ses rapports avec Ali. D'abord mystérieuse les premiers jours en déclarant qu'elle ne souhaitait pas vivre une histoire devant les caméras, elle a avoué ensuite attendre de voir ce que pourrait donner leur relation à l'extérieur. Mais c'est le magazine Public qui a réussi à soutirer des informations supplémentaires, et pas des moindres.

Au cours d'une interview, Alia a dévoilé un peu plus la nature de ses sentiments : "Il ne s'est rien passé de concret avec lui, mais c'est une personne que j'apprécie énormément. (...) Je suis musulmane pratiquante et fière de l'être. (...) Même si j'ai déjà été amoureuse de garçons qui n'étaient pas musulmans, c'est mon critère numéro un. Ali ne boit pas d'alcool, mais il fume. Ça ne me gêne pas, chacun fait comme il le sent. (...) Pour le reste, c'est vrai que c'est difficile de trouver un garçon qui ne veuille pas coucher avant le mariage, mais s'il n'est pas content, il s'en va ! (Rires.). Avec Ali, ce sera le mariage ou rien !".

Publicité

Voilà qui est clair, non ? Alia ajoute qu'elle a été élevée seule par sa mère, issue de la bourgeoisie marocaine, et elle tient à respecter à la lettre les valeurs qui lui ont été inculquées. Elle précise néanmoins avoir connu la galère et les petits boulots lors de son arrivée à Paris il y a quelques années.

Mais ce n'est pas tout ! La jeune femme revient également sur ses rapports volcaniques avec son ennemie jurée au sein de la Maison des Secrets : Coralie. Arthur avait déjà raconté quelques précédents de violence au sein du jeu, comme sa confrontation avec Jonathan suite à l'élimination de Manon, et un clash violent entre Rémi et Jonathan, qui ont, à chaque fois, nécessité l'intervention des agents de sécurité pour séparer les candidats concernés. En première semaine, Tony et Nicolas avait eux aussi été séparés par la sécurité lors d'une confrontation censurée à l'écran. Les téléspectateurs n'auront d'ailleurs jamais eu l'opportunité de visionner ces séquences violentes, que la production a préféré passer sous silence.

Publicité

Dans le cas d'Alia, c'est un clash avec Coralie qui a mal tourné : "J’ai vu à quel point elle pouvait être hypocrite, c’est une enfant, ça me passe au dessus. Ils n’ont pas passé les passages où c’est allé loin, je n’en suis pas venue aux mains mais c’est allé un peu loin. Je l’ai seulement bousculée". Personne n'en est encore venu clairement aux mains, comme Aymeric avec Nathalie et Sara l'an dernier, mais force est de constater que l'enfermement dans une maison pendant plusieurs semaines n'est pas sans conséquence sur la santé psychologique des candidats. La plupart d'entre ont déjà été sélectionnés pour leur fort caractère, et même si l'entretien avec un psychologue est obligatoire avant d'intégrer le jeu, la production n'est jamais à l'abri de quelques dérapages... #Télé-réalité #TF1