Nous ne vous présentons plus l'émission phare de D8 " Touche pas à mon poste " présenté par notre cher #Cyril Hanouna et qui a pour but de débattre sur les nouvelles émissions, de parler de l'actualité et de faire la publicité de nombreux invités, entouré par une équipe de chroniqueurs.

Exportation de TPMP au Liban

Il y'a quelques semaines déjà, nous apprenions que "Touche Pas à Mon Poste" était exporté au Liban grâce à quelques images diffusées par Camille Combal dans la dite émission.

Celle-ci est présentée par Pierre Rabbat avec la même ambiance, même rubrique, même roue des chroniqueurs, même générique. L'adaptation reste fidèle trait pour trait à notre émission phare de D8 !

Cependant, ce qui nous a le plus interpellé n'est pas le fait de garder la même trame de fond pour que l'émission fonctionne mais surtout le fait que la personnalité de chaque chroniqueur y ressemble à s'y méprendre... 

Un rôle donné pour chaque chroniqueur

Au cours du reportage diffusé sur Canal plus sur l'adaptation de #TPMP au Liban, nous découvrons en effet qu'il existe un document officiel, une "bible" de plusieurs pages  où le rôle de chaque chroniqueur est détaillé.

Publicité
Publicité

Nous retrouvons donc, entre autre, un Gérard Louvin en parrain de l'émission, une Enora Malagré en miss rebelle, Jean-Luc Lemoine en snipper de l'émission, un Jean-Michel Maire en mode Lover et un Gilles Verdez en mode coup de gueule " le râleur " pour donner du piment et de l'humour au programme.

Dans le document officiel, nous pouvons y découvrir une définition de chaque rôle comme celui du dragueur : " Il est en permanence la cible de nombreuses plaisanteries.  On l'interpelle systématiquement quand on parle d'une émission de dating ou d'un sujet lié aux femmes.."

Camille Combal nous ayant présenté les images de cette version Libanaise nous indique même " J’ai découvert ça dans le sujet c’est dingue, je ne savais pas qu’il y avait un doc avec les traits de caractères de chacun. "

Finalement, nous en venons à la conclusion que notre TPMP reste un modèle pour l'exportation, que c'est un gain avant tout de succès pour les autres pays et il se pourrait même que Beyrouth prenne le même chemin en achetant les droits de création du dit programme par la suite..

Publicité

Affaire à suivre !

  #Télévision