Issu de la génération des "Baby snipers" comme Bertrand Chameroy, Gaspard Proust ou encore Camille Combal, Martial a prouvé depuis la rentrée qu'il était bien plus qu'un chanteur jetable de télé-crochet. Alors que Valérie Damidot, Benjamin Castalidi, pourtant rodés à l'exercice, se sont cassés les dents sur #NRJ12, Martial le petit nouveau vole la vedette à la charmante Karima Charni animatrice du feu "Daily Mag".

Pourtant sa rubrique - essentiellement composée de faux tweets -est régulièrement raillée par le blogueur Jeremstar.  Mais son humour décapant, ses remarques incisives lui permettent d'être remarqué et d'être le seul rescapé avec Benoît Duboit lorsque l'émission s'arrête brutalement au bout de quelques mois.

Publicité
Publicité

Si on sait qu'Ayem Nour, nouvelle animatrice de l'émission a imposé le retour de Capucine et Benoît à ses cotés, on sait que c'est la direction de NRJ 12 qui a insisté pour offrir cet espace de liberté à Martial afin qu'il puisse librement y exercer sa folie douce.

Naturel et percutant, il contraste à merveille avec l'animatrice et chef d'orchestre de la bande. Comme le souligne les fans du show, Ayem est souvent raide et à le regard accroché au prompteur. Mais comme elle l'a humblement reconnu la jeune femme est en rodage. Tout le contraire de son complice, hyper à l'aise.

Cultivé, sur Twitter, beaucoup relève l'apparente lassitude Martial lorsqu'il évoque certains sujets et quand il tente d'insuffler un peu de son savoir, il est souvent rabaissé par Ayem elle-même. En effet, si Martial est marketé "produit de la télé-réalité" il est en fait issu du télé-crochet "Nouvelle Star" et est donc bien loin des personnages des "Anges" comme il le rappelait il y a encore quelques jours sur le plateau du Mad Mag.

Publicité

D'ailleurs sa présence dans l'émission commence à ternir son image, comme elle avait jadis abimé celle de Matthieu Delormeau. Repéré par Cyril Hanouna, il est temps que le chroniqueur prenne son destin en main et quitte rapidement la maison qui lui a permis d'éclore. Sinon il risque d'y végéter comme l'hilarant Benoit Duboit qui est passé d'animateur à désormais simple faire-valoir alors qu'il y a encore quelques mois, il était réclamé par le producteur de Touche Pas à Mon Poste. Martial saura t-il faire les bons choix ? Sera t-il comme le Zappeur fou le suggère le remplaçant de Bertrand Chameroy ?

 

  #Télé-réalité #TPMP