Rares sont les filles de la télé-réalité à arborer leurs véritables crinières. Extensions, perruques, tissages, les starlettes de télé réalité usent de tous les stratagèmes pour allonger artificiellement leurs chevelures pour le meilleur mais surtout pour le pire.

 

Alia le confiait à Jeremstar lors de son interview, dans la saison 9 toutes les filles exceptées Karisma avaient des extensions capillaires. Une révélation qui montre bien à quel point aujourd'hui une bonne starlette de télé-réalité ne peut percer sans une crinière abondante. Si Alia avait opté pour des clips adhésifs très visibles (cf vidéo) d'autres comme la gagnante Émilie Fiorelli ont opté pour des extensions à la kératine.

Publicité
Publicité

Pour s'en faire poser vous devez compter environ 1000 euros pour une centaine de mèches.

 

 

Parmi les coiffeurs préférés on retrouve le "Salon Rouge" qui accueille Nabilla, Stéphanie des Marseillais... Mais encore "Salon Miroir" dans le 14ème arrondissement de Paris qui a vu défiler Milla des Princes de l'Amour, Alia, Élodie et Melanie de Secret Story.

 

 

Yoni Wilson, le gérant du salon "Ny Extension" est le chouchou de ces dames et elles sont nombreuses à se faire coiffer chez lui. Les candidates de télé réalité ne sont pas les seules à tricher sur leurs longueurs, les stars américaines ont été les premières à passer du carré à des mèches ondulées en une journée mais leurs moyens plus élevés leur permettent d'afficher des crinières de sirènes beaucoup plus réalistes.Ainsi les extensions de Selena Gomez et Jessica Simpson sont quasi indétectables alors que celles d'Amelie Neten (Les Anges) ou Carla Moreau (LMSA) manquent d'épaisseur et donne cet effet de dégradé peu seyant.

Publicité

 

 

Autre technique, le tissage. Ce procédé est utilisé depuis longtemps par la communauté noire et consiste à coudre une bande de cheveux à une tresse de cheveux. Un processus qui, s'il est bien utilisé, permet de ne pas abîmer les cheveux contrairement aux extensions qui tirent sur la racine. Adixia et plus récemment Nadège en sont fans. Julia Flabat l'a également utilisé tout comme Kourtney Kardashian. Mauvaise élève : Christie des Anges 6 dont le tissage posé à la va vite sera raillé par les téléspectateurs. La belle s'expliquera "C’est des tissages que j’ai fait faire en Australie. Ils ne savent pas faire des tissages… C’était compliqué d’en trouver parce que ce n’est pas du tout connu. Heureusement que je suis rentrée en France parce que c’était dramatique."

 

 

Encore plus fort, la perruque.

Publicité

Aurélie Preston est sans doute celle qui maîtrise le mieux l'accessoire. Adepte des lace-wigs, ces perruques presque indétectables prisées des stars américaines comme Beyoncé, elle a également convaincue Milla et Sarah Fraisou.

 

Mais que se cache t-il sous les extensions, tissages et perruques ? Souvent des cheveux abîmés à cause des colorations et des lissages. Certaines starlettes comme Caroline Receveur, Gaëlle des Ch'tis et Julia Flabat ont décidé d'abandonner les artifices pour plus de naturel. Julia en parle d'ailleurs sur son blog "Secrelty Julia" : "Je suis tombée accro de cette technique. Telle une drogue !!! Par moment, ma conscience me disait : 'Non Julia !! Essaie de les laisser respirer pendant quelques mois, il faut que tes cheveux redeviennent forts, tu les as trop affaiblis…' et mon miroir répondait : 'Tu as besoin de cette longue chevelure pour te sentir bien, belle et forte, le principal est que tu te sentes bien non ?'"

 

Un dilemme que doit probablement vivre Adixia. Si dans les "Ch'tis dans la Jet-Set" elle s'affichait sans sa crinière, depuis la belle enchaîne les colorations et les rajouts, des expériences qui traumatisent son cuir chevelu. On la voyait d'ailleurs bien dégarnie lors d'une photo prise récemment en booking. 

 

 

Yvonne Akono : "La troisième saison de Colocation entre filles est en préparation !"

L'infidélité : une valeur de la télé-réalité ?

 

  #Les Anges 7 #Télé-réalité #Les Marseillais