Nous sommes aux portes de la finale sur TF1. Pascal, après être passé au travers de 13 conseils, se trouve à ces mêmes portes. Durant 40 jours, il aura été le plus stratège de tous, fin limier, et malgré tout homme de parole et d’honneur. Cassandre, quant à elle, n’aura pas eu de chance, à chaque tirage au sort elle tire la boule noire l’empêchant de faire SON #Koh-Lanta.

 

Dans les derniers volets, l’une des grandes déceptions fut Alain, se plaçant en sycophante par stratégie mal tournée, ou peu de réflexion, ou encore par naïveté, voire les trois en même temps. La finale approche, mais pour l’atteindre il faut gagner l’épreuve d’orientation où seuls 3 d’entre eux pourront accéder aux poteaux, or ils sont 4 candidats en lice.

Publicité
Publicité

L’épreuve est difficile, car il faut retrouver dans la jungle, un arbre ou une souche d’une forme particulière près desquels se trouve une balise indicative donnant l’orientation pour trouver un poignard. Il y a 3 poignards pour 4 candidats !

 

Pascal est le 1er à trouver l’un des arbres, tandis que les autres cherchent. Gabriel s’énerve après les branches et les lianes... Il est d’ailleurs dans le même secteur de recherche que Wendy, avant de changer de direction. Pendant ce temps, Pascal trouve l’un des arbres. Il part alors à la recherche de la balise qui lui indiquera l'orientation pour trouver le poignard. Le stress monte pour Pascal lorsqu’il voit Cécilia tourner dans son secteur. Toutefois, il trouve le poignard sous le nez de Cécilia, et pleure de joie en s’exclamant tout en improvisant une danse : "Je frime à la Travolta ! C’est qui le patron !"

 

Wendy trouve le second arbre, l’arbre cœur, reste à trouver la balise pour connaître la direction à prendre.

Publicité

De son côté, Gabriel, au bord du gouffre émotionnel, fait grimper son stress dangereusement alors qu’il est tout près du poignard qu’il cherche. Dans un coup de chance inouï, il trouve le poignard caché dans le sable. Wendy est, elle aussi, à deux doigts du dernier poignard. Elle tourne en rond depuis un moment lorsqu’elle voit Cécilia arriver dans son secteur. Elle enrage, car elle ne veut pas passer à côté de la finale, mais surtout, elle veut par-dessus tout honorer une promesse qu’elle avait faite à son père avant sa disparition : être sur les poteaux. Qu’elle gagne ou pas, peu importe, à ce stade, ce qui compte c’est d’être sur les poteaux, pour lui !

 

Il ne reste qu’une place, la tension monte quand soudain, Wendy aperçoit le poignard. Elle fond en larmes, sa promesse est tenue ! Cette épreuve d’orientation aura été pleine de suspens, de tensions et d’émotions. La finale se déroulera donc entre Wendy, Pascal et Gabriel. La dernière soirée ensemble sera récompensée d’un repas où ils pourront manger à leur faim de fruits, de viande et de riz.

Publicité

Au cours de ce dîner, Pascal dira à Gabriel : "Dis-moi papa, on est finalistes, on n’est pas des charlots !".

 

Le lendemain, c’est l’épreuve des poteaux, l’aventure tire à sa fin. Tous les 3, droits comme un i chacun sur son poteau, malgré la pluie qui s’en mêle un instant, les heures avancent et les poteaux se réduisent. A la première réduction, tout va bien, ils tiennent bon, chacun à sa concentration, à ses pensées. Après 2 heures d’équilibre, les poteaux se réduisent encore faisant chuter Wendy. Suivie, 5 minutes plus tard par Gabriel, offrant ainsi la victoire des poteaux à Pascal.

 

Ce dernier doit désormais choisir entre Wendy et Gabriel, lequel sera avec lui pour le vote final, parce que le gagnant sera celui choisi par les autres candidats. Pascal optera pour Wendy, honorant ainsi la parole qu’il lui avait donnée au cours de l’aventure. Cette promesse de l’emmener au bout avec lui. Ce sont 11 des candidats de cette saison qui, par leurs votes, décideront du gagnant entre Wendy et Pascal. Le vote ultime portera finalement Wendy à la victoire. Après avoir soutenu cette jeune fille derrière mon écran durant toute l’aventure, me voilà comblée !

 

Eurovison 2016 : quand The Voice peut être fier de son candidat #Télévision #Télé-réalité