Une fois n'est pas coutume, nous délaissons la téléréalité. Le Lundi 06 Juin 2016, #TF1 a lancé un nouveau talk-show sur son antenne, en semaine de 17h à 19h. Version quotidienne de "L'Hebdo Show", testé le Vendredi soir en Mai, "5 à 7 avec Arthur" a pour mission de faire mieux que les différents concours diffusés auparavant dans cette case. Pour le moment, les mariages, restaurants, maisons d'hôte et autres campings, ont été mis au placard par TF1. Mais malheureusement, la direction de la chaîne a eu une très mauvaise idée en les remplaçant par Arthur... Analysons cet échec cuisant.

 

Des ménagères en fuite !

 

La mission principale de cette nouvelle émission était d'attirer les jeunes et les ménagères.

Publicité
Publicité

Depuis quelques mois, ces derniers avaient délaissé TF1, au profit d'autres programmes créés spécialement pour eux. Ainsi, les ménagères, St Graal des annonceurs publicitaires, se montraient de plus en plus attirées par Les Reines du Shopping sur M6, pendant que les jeunes se branchaient plutôt sur les téléréalités de W9 et NRJ12.

 

Mais depuis l'arrivée d'Arthur sur TF1, les ménagères sont de plus en plus nombreuses sur M6 et la TNT, si bien que Les Anges 8 sur NRJ12 sont parvenus à dépasser TF1 sur cette cible, se plaçant derrière M6. De son côté, W9 bat des records sur cette catégorie de la population au mois de Juin. Et même sur l'ensemble du public, Arthur ne fait aucune étincelle, ce qui lui vaut l'attribution du titre peu honorifique d'accident industriel... En effet, le Jeudi 09, TF1 s'est classée 4ème chaîne nationale de 17h à 19h, devancée par M6, mais aussi par France 3, et...

Publicité

France 5 !

 

Des chroniqueurs motivés, mais sans alchimie

 

Avec seulement 1.11 million de téléspectateurs et 11.8% de part de marché lors de la première semaine de diffusion de son "5 à 7", TF1 est loin, très loin des scores de "4 Mariages pour une Lune de Miel" et "Bienvenue au Camping", qui atteignaient allègrement les 18% auparavant. Pour certains, il n'existe aucune alchimie au sein de la bande de chroniqueurs d'Arthur. Ils sont, certes, très motivés à l'antenne, mais on remarque facilement qu'aucun d'entre eux ne connaissait les autres avant d'atterrir dans l'émission.

 

Entre les rires forcés de certains, les fausses amitiés des autres qui font semblant de se connaître depuis des lustres, et le manque de lien logique entre eux (que fait Christine Bravo assise à côté d'Artus ?), le public a bien du mal à s'y retrouver. Si on fait le parallèle avec l'équipe de "Touche pas à mon Poste", qui propose le même format sur D8, l'ambiance en plateau est radicalement différente. Rappelons également que #TPMP a mis plusieurs années à s'installer dans le PAF, après avoir démarré sur France 4 il y a plus de 6 ans.

Publicité

 

Une absence de concept et un animateur ringard

 

Si "Touche pas à mon Poste" se défend de parler de #Télévision en analysant les programmes, "5 à 7 avec Arthur" ne présente pas de concept clair. Le pitch de l'émission annonçait que que l'équipe allait parler de l'actualité en général, un thème bien trop vaste pour des téléspectateurs devenus volages au fil des années, avec la multiplication des chaînes et la naissance de la TNT. Le public a désormais besoin de savoir ce qu'il vient regarder, sinon... il zappe vers des contrées qu'il connaît, bien plus rassurantes.

 

Si la comparaison avec TPMP, la référence du genre actuellement, est inévitable, n'oublions pas également la force de frappe de l'animateur. Cyril Hanouna dépasse largement les 1.5 million de fidèles, alors que ses remplaçants en réunissent la moitié quand il est absent. Sur TF1, Arthur n'attire plus les jeunes, et son dernier programme phare, "Les Enfants de la Télé", est délaissé par les ménagères depuis plusieurs années, si bien que la chaîne se pose la question de son renouvellement pour une saison supplémentaire.

 

Des chroniqueurs moroses, un concept peu clair, un animateur ringard, une case horaire hautement concurrentielle,... Non, "5 à 7 avec Arthur" ne pouvait pas fonctionner...