Les candidats de télé-réalité l'ont compris : faire une émission est juste un tremplin. Aujourd'hui ce qui fait vivre un participant, ce sont les bookings et les contrats publicitaires. Même #Nabilla, star du genre, doit user de ces stratagèmes pour gagner sa vie. En effet, rares sont les personnages à avoir une chronique ou à désirer conserver leur emploi initial une fois la notoriété obtenue.

Mais travailler sa communication, gérer les contacts avec les gérants de boîtes de nuit est fastidieux. Dans son livre "Trop vite", Nabilla abordait sans détour les arnaques, les cachets non versés par les patrons... La carrière d'Emilie, gagnante de Secret Story 9, a par exemple pâti du manque d'expérience de son bookeur Rémi Rekins.

Publicité
Publicité

Des débuts hasardeux, rapportés quasi quotidiennement par le blogueur Jeremstar, vexé d'avoir été évincé du plan de communication de la nouvelle gagnante. En effet, ce sont les agents qui négocient les interviews de leurs poulains et parfois leurs révélations valent de l'or.

C'est "Shauna Event's" et "Je Book une star" qui monopolisent actuellement le marché du booking des stars de télé-réalité. Il y a très peu d'informations sur la gérante de "Shauna Event's", Magali. L'agence événementielle semble tabler sur le respect et la valorisation de ses candidats. Pourtant, elle n'hésite pas à mettre en avant l'opération de chirurgie esthétique de Jazz (Les Anges 8) en postant une photo de la jeune femme dans le bloc opératoire. Magali est également à l'origine de l'interview buzz d'Aurélie et Andréane, nues pour le magazine "Public" et le journaliste Sam Zirah.

Publicité

Depuis le scandale "Je Book une star", l'agence s'occupe également d'Amélie Neten, et elle est soutenue par la blogueuse Nana LDP, à l'origine de l'affaire "Bizet". En effet, celle-ci fait régulièrement la promotion de l'agence Shauna Event's à travers des articles de son site, laissant penser qu'un deal financier aurait été conclu entre les deux jeunes femmes.

C'est grâce à Jeremstar, par l'intermédiaire de Michaël Bizet, qu'on découvrait la valeur des stars de la télé-réalité. En effet, sur le site "La Conciergerie" était publié une série de SMS indiquant combien la société "Je book une star" vendait la présence en discothèque de ses poulains : ainsi pour faire venir Ayem Nour, il fallait compter 3500 euros, tandis que celle de Bruno Moneroe ne valait "que" 800 euros. La commission de la société n'était pas encore déduite, mais d'après Jeremstar, "la société de booking en tire de juteux bénéfices".

Fort de son succès, pouvant se targuer d'avoir les candidats les plus emblématiques et demandés comme clients, il y a encore quelques mois Michaël Bizet jouissait d'une solide réputation dans le milieu.

Publicité

Mais une série d'articles et d'enquêtes, notamment celle de Stéphane Larue, vont faire tomber le mythe. En effet, l'agent des starlettes prétend être aussi celui de Cyril Hanouna, Julien Courbet etc... qu'il propose en booking sur son site.

Un fait vivement démenti par les intéressés. Michaël Bizet s'empressera de retirer tous les visuels concernés. Mais ses protégées commencent également à lui tourner le dos. En effet, les rumeurs affirment que le contrat de Coralie avec StarCasino.be était destiné à Amélie. Un "vol" que la jeune maman ne pardonnera pas.

Alors quel est le meilleur bookeur ? Difficile à dire. Si Michaël Bizet mise sur une proximité de chaque instant avec ses poulains et leur décroche de nombreux partenariats financiers (Clarosa, Hollyweed...), il semble également y avoir une hiérarchie au sein des candidats qu'il représente, dans laquelle Coralie est clairement au sommet. Shauna Event's réussit à faire sa place, mais ne gère pas encore aussi bien le placement de produits ce qui peut, peut-être, pénaliser financièrement les candidats et leur donner des envies d'ailleurs.

Coralie des Anges : Son mec, son bookeur... Pour réussir, elle a tout piqué aux autres !

Milla, Ayem, Nabilla : Amour, gloire, beauté et rivalité ! #Télé-réalité