De 22h30 à minuit, du lundi au vendredi, cinq chroniqueurs débattent autour de l'actualité sportive, entourés par le maestro de l'émission, Olivier Ménard. Décryptage d'une émission en plein boom.

 

Des experts intéressés et intéressants 

Chaque soir, Olivier Ménard aka Mémé est accompagné d'un "président", considéré comme référent ou expert historique, qui juge les avis de ses camarades. Ils ne sont que très peu à avoir accès à ce trône. Parmi eux, on retrouve Guy Roux, récemment arrivé sur la chaine, qui apporte son expérience mais ralentit légèrement le rythme d'une émission où l'on n'a pas l'habitude de s'ennuyer. On peut également trouver Didier Roustan, toujours là pour comparer les exploits de Lionel Messi à ceux de Maradona ou les arrêts de Hugo Lloris à ceux de Fabien Barthez.

Publicité
Publicité

On retrouve également des visages d'anciens grands sportifs comme Alain Roche ou Johan Micoud.

 

Autour de ce président de l'émission se trouvent 4 chroniqueurs. Ils sont une vingtaine au total et se relaient au fil des jours. Eux sont plus souvent des journalistes sportifs, des experts (du #Football pour la plupart). Vincent Duluc ou Bernard Lions, figures historiques du journal L'Equipe sont de la partie, tout comme Gregory Schneider de Libération, ou Dominique Sévérac du journal le Parisien. A côté d'eux, comme à un dîner de famille, on retrouve le cousin marrant, Florian Gazan, toujours là pour une imitation de Didier Deschamps, Yoann Riou, le tonton tout fou qui s'extasie pour n'importe quoi, Gilles Favard, le grand père rarement content, qui peut flinguer un joueur ou un coach à la moindre erreur.

Publicité

C'est cette bande de connaisseurs qui sont la principale raison du succès de l'émission.

 

Des débats houleux

A coup de duels, les chroniqueurs s'affrontent pour confronter leurs point de vue. Les téléspectateurs votent sur les réseaux sociaux, le président de l'émission désigne un vainqueur et ce dernier obtient des points pour un quiz de fin d'émission. Ces duels créent le débat, permettent au téléspectateur de rapidement, en 30 secondes, comprendre l'avis du chroniqueur. Après cela, les chroniqueurs échangent durant quelques minutes sur une question posée par Mémé. Des débats intéressants qui peuvent régulièrement se transformer en confrontation entre deux chroniqueurs. C'est cela qui intéresse le téléspectateur et attire du monde, à la manière de TPMP (à lire ICI) ou du Mad Mag (A lire ICI)

 

Ces oppositions, parfois houleuses sont également une clé du succès de L'Équipe du soir.

  #Télévision