Avec une moyenne d'un peu plus de 600.000 téléspectateurs, la saison 8 des Anges sur #NRJ12 n'aura pas réussi à faire remonter les audiences déclinantes de la 7ème édition. Pourtant, la production avait tenté d'analyser les défauts de la saison en Amérique Latine, en proposant une ligne éditoriale radicalement différente pour ce séjour à Hawaï. Il a donc fallu insister un peu moins sur les histoires d'amour, stopper les séquences puériles, et remettre en avant les enjeux professionnels dans des destinations beaucoup plus prestigieuses. Mais le public n'a pas suivi. Tentons d'analyser pourquoi...

 

Trop de clashs et de violence :

Pour contraster avec le manque d'action que beaucoup ont reproché à la saison 7, la production a incité les candidats à se clasher à la moindre occasion dans cette saison 8.

Publicité
Publicité

Peu importe la raison, les candidats se sont hurlés dessus quotidiennement, et le mobilier de la villa s'en souvient encore... Mais à trop vouloir en faire, le dérapage n'est jamais loin. C'est ce qu'a appris Ricardo en s'en prenant violemment à Aurélie. Rappelez-vous de l'épisode où le sanguin jeune homme a jeté le matelas de la Marseillaise par dessus le balcon, après avoir pris soin de cracher dessus. Le CSA est alors intervenu suite à de nombreuses plaintes de téléspectateurs. Mais heureusement, certaines séquences ont volontairement été censurées par la chaîne, comme celle où Ricardo balance à la tête d'Aurélie... un verre rempli d'urine ! Conséquence, pour la semaine des Retrouvailles à Paris, c'est en mode Bisounours que la production a demandé aux candidats de se comporter. Dimitri n'avait pas compris la consigne ; il a été éjecté au bout de 3 heures de tournage.

Publicité

 

Mauvaise influence du web :

En l'absence de best-of non censurés cette année, les fans des Anges se sont rabattus sur les réseaux sociaux, où les règlements de compte post-tournage entre candidats ont fait fureur. Tout a été étalé sur la place publique. A côté, les séquences gardées au montage dans les épisodes semblaient bien pauvres, et avares en scoops. Pour certains, pas besoin de regarder l'émission, il suffit juste de se connecter sur Twitter pour suivre les clashs actuels en quasi-live. Sans compter les nombreux spoilers dévoilés pendant le tournage par des bloggeurs comme Jeremstar et Nana LDP, non, décidément, tout était trop prévisible, et le visionnage des épisodes a perdu son intérêt. Mauvaise stratégie de la part de la production qui n'a pas su tenir ses candidats après le tournage... Enfin, les mises en scène orchestrées comme la relation entre Andréane et Aurélie étaient évidentes, de quoi, à nouveau, pousser le public à zapper.

  

Les scores d'audience plutôt moyens des Anges 8 reflètent ainsi un essoufflement évident de ce type de programme.

Publicité

Les catégories de la population ciblées, jeunes et ménagères, restent présents en nombre, mais là aussi, les chiffres baissent. De même, sur les autres chaînes, des concepts de séries-réalité comme "Moundir et les Aventuriers" ou "La Villa des Coeurs Brisés", même s'ils réalisent des scores corrects, ne déchaînent plus les foules.

 

Finalement, le renouvellement quasi complet du casting, et le retour du parrain emblématique n'auront pas suffit à racoler le public. Ce type de téléréalité arrive donc en fin de course dans le coeur des téléspectateurs français, et les chaînes de télévision vont devoir renouveler le genre si elles veulent continuer à l'exploiter. Un retour à des programmes d'enfermement, type Loft Story, avec un live 24/24 diffusé sur Internet, pourrait représenter une solution intéressante. Mais le coût élevé de ce type de format freine les patrons de chaîne, qui préfèrent continuer à miser sur les concepts habituels.

 

"La Villa des Coeurs Brisés 2", "Les Marseillais et Les Ch'tis contre le Reste du Monde", "Friends Trip 3", "Les Princes de l'Amour 4", et la nouveauté "Ex on the Beach" seront ainsi mis en l'antenne lors de la saison 2016-2017. De son côté, "Secret Story 10" fera son retour son NT1. #Télé-réalité #Les Anges 8