Les adeptes de la série culte "#Esprits Criminels", diffusée en France depuis juin 2006, vont être certainement très déçus en apprenant que la "tête" de la bande, le leader de l’équipe, Thomas Gibson alias Aaron Hotchner, dit "Hotch" est licencié de la série depuis ce vendredi 12 août.

Cela fait suite à une altercation qui en serait venue aux mains avec un membre de la production, plus précisément un scénariste. Gibson a tout d’abord été suspendu en attendant la décision finale. Celle-ci ne s’est pas fait attendre puisque l'acteur est purement et simplement licencié de la série au grand dam des téléspectateurs passionnés.

Publicité
Publicité

Que va devenir la série ?

Toute la question est là ! Dans "Esprits Criminels" l’équipe c’est comme une petite famille où même hors enquête chacun des membres entretient des liens forts avec les autres. Lorsque l’un d’eux disparaît, l’adaptation est parfois difficile pour le téléspectateur. Ce fut le cas, par exemple, lors du départ de Paget Brewster alias Emily Prentiss. Dans le cas de Thomas Gibson, c’est comme qui dirait la tête d’équipe, le chef du groupe qui disparaît. Et là ça devient plus compliqué à accepter.

De quelle manière vont s’y prendre les producteurs pour parvenir à appliquer une telle exclusion et surtout la mettre à profit pour la série ? Plusieurs pistes peuvent pointer à l’esprit entre muter le personnage pour lui faire quitter précipitamment le "Département des sciences du comportement" ou le faire tout simplement mourir lors d’une enquête particulièrement difficile.

Publicité

Peu importe au final, car "Esprits Criminels" sans Aaron Hotchner n’aura plus la même saveur, ce qui pourrait être fatal pour certains. Est-ce pour cela que dès septembre prochain est prévue la diffusion de "Esprits criminels : Unité sans frontière" ? Une nouvelle mouture ?

Espérons que la production prenne soin dans son choix concernant Aaron Hotchner de ne pas trop blesser le cœur des téléspectateurs assidus et fervents au risque que la série en pâtisse cruellement ou subisse un désaveu du public.

La question reste en attente pour l’instant dans cette affaire à suivre ! #Télévision #TF1