En France, les émissions de #Télévision sont en permanence diffusées sous le contrôle du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel). Ainsi, les moindres insultes ou vulgarités sont bipées, et le moindre téton féminin flouté. Mais ce n'est pas le cas en Serbie, où la chaîne Happy TV diffuse l'un des programmes les plus trashs au monde 18 heures sur 24 : PAROVI. C'est le Big Brother local, le Secret Story serbe. Un ancien de notre Maison des Secrets, Zelko, a d'ailleurs participé à Parovi l'an dernier, et le jeune homme en garde un profond traumatisme. On vous explique.

 

Parovi, un concept inexistant et des candidats marginaux

Dans Parovi, 10 célibataires vivent et dorment ensemble dans une maison, filmés 24 heures sur 24...

Publicité
Publicité

à vie ! Et oui, car Parovi est diffusé toute l'année. Si un candidat souhaite quitter le jeu, il doit payer une amende de 20.000 Euros... qu'aucun d'entre eux ne possède, évidemment. Ainsi, l'un des participants est resté enfermé pendant 1 an et demi sous l'oeil des caméras. On doute de son état psychologique aujourd'hui... Car les candidats de Parovi ne sont pas des hommes et des femmes lambda. Les hommes ont environ la quarantaine, et la plupart sont d'anciens criminels au casier judiciaire bien chargé, ou des membres de la mafia. Les femmes, âgées d'une vingtaine d'années, sont, pour certaines, des prostituées rêvant de gloire. Conséquence, les séquences sexy s'enchaînent, mais aussi les bagarres, sans la moindre intervention de la production. Cette dernière se sert d'ailleurs du passé de ses candidats pour leur faire du chantage et les forcer à rester dans le jeu.

Publicité

Dans la vidéo ci-dessous, l'une des candidates prénommée Nevena, offre un show topless à ces messieurs. Dans la suivante, c'est une pool party qui dérape.

Zelko de Secret Story 5 s'est échappé de Parovi !

Zelko, ancien candidat de #Secret Story 5 sur TF1, possède la double nationalité franco-serbe et a décidé de se lancer dans l'aventure Parovi l'an dernier. Mais la quasi totalité des autres candidats ont décidé d'en faire leur tête de turc, et le jeune homme a ainsi vécu un harcèlement psychologique, mais aussi physique, pendant plusieurs semaines. Dans les vidéos ci-dessous, on voit Zelko se faire frapper sans rien dire par une femme, puis par un homme. Mais le jour où la production a décidé de faire entrer un groupe de hooligans dans la maison pour frapper Zelko, ce dernier a décidé de se rebeller, se retrouvant alors enfermé dans une pièce pendant plusieurs heures en guise de sanction. Mais il a finalement réussi à s'échapper et à regagner la France par le premier vol. A son retour, il a raconté son histoire à de nombreux médias, en précisant que le producteur de Parovi était un homme d'affaires puissant et intouchable en Serbie.

Publicité

L'an dernier, plus de 100.000 personnes ont d'ailleurs signé une pétition pour faire interdire le programme, sans succès. Le producteur lui-même l'indique : "Les audiences montent à chaque fois que les candidats se battent, alors les bagarres c'est bon pour nous".

#Télé-réalité