#Jacques Chirac, qui séjournait au Maroc avec sa femme Bernadette, a été contraint de rentrer en France au plus vite en raison de graves ennuis de santé. Deux avions privés, affrétés par le roi Mohammed VI, ont permis à l'ancien chef d'Etat de regagner rapidement Paris. Jacques Chirac est arrivé à l'aéroport du Bourget le 17 Septembre au soir, et a été hospitalisé ce matin à la Pitié-Salpêtrière. Selon son gendre Frédéric Salat-Baroux (époux de Claude Chirac), il souffrirait d'une infection pulmonaire nécessitant une hospitalisation d'au moins quelques jours.

 

Des rumeurs alarmantes

Des rumeurs circulent déjà à propos de cette hospitalisation en urgence et prétendent que l'ex-président, qui aura 84 ans en Novembre, serait au plus mal.

Publicité
Publicité

L'un de ses proches a toutefois tenu à préciser à l'AFP que Jacques Chirac était conscient. Son état suscite néanmoins des inquiétudes, puisque l'ancien chef d'Etat est considérablement affaibli par de précédents problèmes de santé. Il a subi en 2005 un grave accident vasculaire cérébral, et a été par la suite hospitalisé à plusieurs reprises. Le décès de sa fille Laurence, survenu en Avril 2016, l'a également profondément éprouvé. Sa dernière apparition officielle remonte à Novembre 2014. Son épouse avait prédit, peu avant cela, qu'il ne s'exprimerait sans doute plus jamais en public. Elle avait alors évoqué les troubles de la mémoire dont est atteint son mari depuis son AVC.

 

De nombreux soutiens

Jacques Chirac et son épouse Bernadette ont reçu de nombreux témoignages de sympathie de la part de personnalités politiques.

Publicité

"Je pense affectueusement à Jacques Chirac. Je lui souhaite de tout coeur de vaincre son mal et de se rétablir très vite" a ainsi déclaré Alain Juppé sur son compte Twitter. Nicolas Sarkozy, quant a lui, a posté ces quelques mots de soutien "Je pense en ce moment à Jacques Chirac. Je lui souhaite de se rétablir au plus vite." Bruno Le Maire et Jean-François Copé ont eux aussi adressé des messages de soutien à l'ancien président.  #actualité #Politique