Nous sommes le mercredi 7 septembre. Il fait chaud dans le Franklin Roosevelt Four Freedom Park. C’est dans cet espace situé sur l’île Roosevelt que Kanye West a décidé de présenter sa nouvelle collection intitulée Yeezy Season four. Ici point de décors fantaisistes. L’artiste-styliste va innover comme à son habitude. Des mannequins alignés en bataillon de body, immobiles sur une pelouse, servent de cadre à sa représentation. Une pléiade d’artistes et sportifs comme la star des Knicks, Carmelo Anthony ou encore le rappeur 2 Chainz et bien sur Kim Kardashian sont là pour assister au show. Tout comme une partie de la presse spécialisée qui a été triée sur le volet.

Publicité
Publicité

 

Le show Kanye

Ils le savent. Une reproduction de Kanye est toujours un évènement. Alors, même s’il faut subir les excentricités du rappeur comme le fait de se taper 1 heure de trajet dans des bus vieillots afin d’assister au défilé, on sait qu’on ne sera pas déçu. Si ses défilés et ses collections remportent un franc succès auprès du public, Kanye n’a pas encore acquis la reconnaissance de ses pairs. Du moins pas complètement. Si Anna Wintour la rédactrice en chef de Vogue USA et Olivier Rousteing le directeur artistique de Balmain font partis de ses soutiens, le papa de North estime qu’il ne bénéficie pas de la reconnaissance qui lui est dûe.

 

Le mal aimé

Qu’on aime ou pas, l’interprète de Fade est l’une des plus grandes sources d’influences de ses 10 dernières années.

Publicité

Ses collaborations avec Louis Vuitton, A.P.C, ou encore Nike ont été des véritables succès. Ses dernières collections ont toutes été reprises par des enseignes de prêt-à-porter comme Zara ou H&M. Malgré tout, il continue de subir les foudres d’une grande partie de la presse #Mode. Son dernier défilé tend à confirmer cette tendance. Il est vrai que faire fondre des mannequins sous 30 degrés n’était pas son idée la plus brillante. Mais de là à voir des rédacteurs influents comme Stella Bugbee du New York Magazine, énumérer toutes les péripéties entourant le défilé sans avoir un mot pour la collection, on se dit que c’est la personnalité de Kanye West qui est jugée et non la qualité ou le style de ses vêtements. Il faudrait donc que les critiques de mode dissocient l’image de Mr West de ses collections. Qu’ils oublient qu’il a un jour humilié Taylor Swift. Et qu’ils se rappellent qu’un mec qui arrive à faire porter un t-shirt de clochard à des millions de personnes a forcément du génie. #Kim Kardashian #Kendall Jenner