Placé en garde à vue pendant 48 heures dans les locaux de la Brigade de protection de mineurs de Paris, Jean-Marc Morandini, 51 ans, a été déféré ce vendredi matin et présenté à un juge d'instruction qui lui a signifié sa mise en examen pour « corruption de mineurs ». Un délit particulièrement grave pour lequel celui qui fut l'animateur vedette d'Europe 1 pendant 15 ans risque jusqu'à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende.

Jean-Marc Morandini, qui présente toujours l'émission « Crimes » sur NRJ12, a été placé sous contrôle judiciaire, comme le demandait le parquet de Paris.

Contrairement à certaines informations relayées par plusieurs médias, cette mise en examen n'est pas du tout liée à l'affaire des castings douteux de la web-série « Les Faucons », révélée cet été par l'hebdomadaire « Les Inrockuptibles » et dont Jean-Marc Morandini fait l'objet de plusieurs plaintes pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé », pour lesquelles il n'a pas encore été entendu par les enquêteurs pour le moment.

Publicité
Publicité

À l'origine de la mise en examen de Jean-Marc Morandini ce vendredi, il y a deux plaintes déposées en juillet et septembre par des jeunes hommes, mineurs au moment des faits qu'ils dénoncent. Le premier plaignant l'accuse de lui avoir fait des propositions à caractère sexuel, par le biais de SMS, entre 2012 et 2013. Quant au deuxième plaignant, il affirme avoir posé nu, en 2009, dans le cadre d'un casting pour projet de film qui n'a jamais vu le jour. Ce dernier a nié les faits, de manière très maladroite, lors des confrontations avec ses accusateurs.

Bien que bénéficiant de la présomption d'innocence, comme toute personne mise en examen, l'avenir médiatique de l'animateur et producteur – précurseur de la « télé poubelle » – semble sérieusement compromis.

Publicité

Son marathon judiciaire est loin de s'achever, notamment à cause de l'affaire des castings douteux de la web-série « Les Faucons ». Pour le moment... Il reste toujours la possibilité que d'autres présumées victimes se manifestent, tôt ou tard.  #Morandini Gate