A la #Télévision, #TPMP est devenu le passage obligatoire de tous les animateurs en promotion, mais pas seulement. Les chanteurs, comédiens, et même parfois hommes politiques n'hésitent pas à venir s'offrir un petit moment de folie dans Touche pas à mon Poste. Très suivie par les jeunes et les ménagères, principales cibles commerciales des annonceurs publicitaires, l'émission leur permet de faire évoluer leur capital sympathie auprès de téléspectateurs. Toutes les chaînes ont pris l'habitude d'y envoyer leurs animateurs, à l'exception du groupe TF1, très frileux à l'idée de voir ses poulains se faire malmener par les chroniqueurs sur le plateau de #Cyril Hanouna.

Publicité
Publicité

 

Des clashs fréquents dans TPMP

Quand on critique ses pairs, surtout devant une caméra, le retour du bâton est souvent rapide. Touche pas à mon Poste est donc régulièrement le théâtre de clashs entre les chroniqueurs de l'émission et les invités. Dès ses débuts sur France 4, Cyril Hanouna avait déjà assisté au départ impromptu d'Afida Turner, vexée que Christophe Carrière ait révélé que personne ne la connaissait aux Etats-Unis. Certains qualifient d'humiliants les happenings que l'animateur fait subir à Matthieu Delormeau, et Gilles Verdez est régulièrement la cible des personnalités qu'il critique. L'an dernier, c'est la main de Joey Starr qui a atterri sur le visage du chroniqueur, juste avant un direct de Nouvelle Star. Plus récemment, la nouvelle venue Géraldine Maillet n'a pas hésité à traiter les candidates de télé réalité de "p*tes", s'attirant alors les foudres de ces dernières, comme Aurélie Van Daelen et Milla Jasmine.

Publicité

Milla a même publié une longue vidéo sur Twitter pour remettre la chroniqueuse à sa place, et la bande a été diffusée en direct dans TPMP (à voir ICI).

 

NRJ12 refuse que ses animateurs se rendent sur le plateau de TPMP

En dehors de l'équipe du Mad Mag, NRJ12 n'a aucun animateur à mettre réellement en avant. Erika Moulet, Valérie Damidot, Benjamin Castadi, Matthieu Delomeau, Capucine Anav, Karima Charni, Anne-Gëlle Riccio et Ayem Nour, se sont tous faits la malle ces derniers mois. Cette semaine, Jeremstar a révélé que la chaîne a refusé qu'une chroniqueuse du Mad Mag, Aurélie Van Daelen, vienne se confronter en direct à Géraldine Maillet dans Touche pas à mon Poste. Le bloggeur explique que NRJ12 "a totalement paniqué en apprenant qu’Aurélie allait être sur le plateau de Cyril Hanouna. Etant donné les audiences catastrophiques du Mad Mag la veille (60 000 téléspectateurs), la chaine n’a pas voulu prendre le risque qu’Aurélie soit amenée à réagir sur la chute vertigineuse de téléspectateurs ces derniers mois". Cyril Hanouna aurait alors lui-même appelé NRJ12 pour négocier, en vain. Finalement, Aurélie aurait refusé de mentir à C8 en disant que son bébé était malade, comme le lui demandait sa direction. Mais sous la pression, elle a fini par refuser l'invitation de TPMP, qui lui avait pourtant payé son billet de train de Lille à Paris... pour rien.