Avis de tempête pour Carinne Teyssandier ! La chroniqueuse de Télématin est pointée du doigt par une ex-employée. Originaire de l'île Maurice, Joanne Dimba, en situation irrégulière, prétend avoir été exploitée par les époux Teyssandier. Contrainte selon ses dires de travailler jour et nuit pour un salaire misérable, elle a décidé d'attaquer ses anciens patrons en #Justice.

 

C'est en 2014 que Joanne Dimba quitte l'île Maurice pour s'installer à Villejuif, au domicile des Teyssandier.

Il est tout d'abord prévu qu'elle effectue vingt heures de travail par semaine, pour un salaire mensuel de 700 euros. Mais, bien vite, son quotidien se transforme en cauchemar.

Publicité
Publicité

En plus des courses, du ménage et de la cuisine, Joanne Dimba s'occupe à plein temps de la petite fille du couple, âgée de deux ans. Non seulement le jour, mais aussi la nuit, ainsi qu'elle l'affirme au Parisien : "La nuit, comme je dormais à l'étage, à côté de la chambre de la petite, je devais m'en occuper, car eux étaient en bas." En outre, Joanne Dimba s'estime flouée : Carinne Teyssandier a promis de lui procurer un visa de travail mais, au lieu de cela, ne lui a fourni qu'un visa touristique. En août 2016, Joanne Dimba est congédiée par le couple, qui prétend ne plus avoir les moyens de la payer. Se retrouvant sans rien, ni papiers, ni argent, ni emploi, elle décide alors de poursuivre la chroniqueuse et son mari en justice.

 

Carinne Teyssandier et son mari comparaîtront lundi 19 Septembre devant le tribunal.

Accusé d'avoir fait travailler une femme en situation irrégulière et de dissimulation d'emploi, le couple a choisi de plaider coupable.

Publicité

"Pour que le cauchemar se termine" selon Carinne Teyssandier. Toutefois, la chroniqueuse réfute ces accusations. "Cette personne a abusé de ma confiance", a-t-elle déclaré. "Elle était libre. Elle faisait partie de notre famille. On a tout fait pour lui obtenir le droit de travailler, mais nous n'avons pas réussi. Je lui ai alors proposé de lui payer un billet de retour. Elle refuse et m'attaque aujourd'hui. Je suis ravagée."  Reste à savoir maintenant ce que décidera la justice. Quoi qu'il en soit, cette sombre affaire risque bien de secouer le petit monde de la télévision !   #Célébrités #Télévision