Sous ce titre un peu barbare se cache un véritable ressenti qui s’est accentué au fil de l’épisode. Des sentiments complexes et intéressants des personnages, un Goku à qui le speech de Black a servi d'électrochoc, un Végéta plus humain mais toujours fidèle à lui même… mais surtout enfin une réaction de la part de Petit Trunks, Goten et Gohan ! Nous reprenons donc l’épisode sur la rage de Trunks, aucune information supplémentaire n’est apportée. Mais on est satisfait de voir Black continuer de prendre de haut le Saiyan et le dominer malgré la surprise de sa force accrue. Trunks finit par reprendre ses esprits (et ses pupilles) mais ne peut strictement rien faire contre la puissance absolue du Super Saiyan Rosé.

Publicité
Publicité

Black continue d’ailleurs sa métaphore du repas comparant Trunks au dessert, après Végéta l’entrée et Goku le plat principal. Le guerrier du futur demande aux autres de quitter son époque et de trouver une solution pour vaincre les Zamasus. C’est finalement Goku qui affirme “qu’il n’y a pas d’autres solution pour sauver le futur”, précipitant le retour dans le passé, malgré l’inquiétude de Végéta pour son fils. S’engage ainsi comme je l’avais prévu, un combat de survie pour Trunks (et Mai ?) à qui Végéta a remis les Senzus. La machine revenue dans le passé sans Trunks est une fausse joie, tout le monde croyant que le futur avait donc changé, Beerus eut même le temps de commencer son “Bah voilà je l’avais dit…” avant d’apprendre la vérité par une Bulma furieuse. Face à cette situation inattendu, Beerus préfère feindre l’indifférence, “le sort d’un autre temps ne me concerne pas”.

Publicité

 

Du temps pour penser et pour panser...

Après avoir balancé Goku hors de la machine, Végéta s’isole pour réfléchir. Pendant ce temps le petit Trunks inquiet va (enfin) chercher son acolyte Goten ! Les deux juniors souhaitent aider, Bulma leur explique que “Même Goku a échoué”, “Goku va s’en occuper”, “Laisser faire Goku” sous le regard impuissant de Végéta, en qui même sa femme ne semble pas croire, marquant encore l’écart de puissance entre les deux protagonistes.  Chi-chi cherche son mari pour qui les repas s’empilent depuis des jours et finira par découvrir la vérité, entraînant la réunion de tout le groupe. La femme de Goku est plutôt drôle, extrêmement surprise que son mari ait pu perdre, deux fois ! S’interrogeant sur l’origine de sa blessure, elle le traitera de “mauvais père” en apprenant qu’il n’a pu battre l’assassin de leur contrepartie future. Pendant ce temps, petit à petità Gohan réalise la situation, horrifié de ne pas avoir remarqué la détresse de Trunks durant leur rencontre.

Publicité

Il est assez drôle de voir Végéta appeler l’antagoniste Goku Black et pas Kakarot Black. Face à l’explication de la dangerosité de leur combinaison, Piccolo propose finalement le Mafuba. Après un bref rappel sur la technique, il se propose de l’enseigner à Goku… qui est déjà parti demander à Kame Sennin ! Pauvre Piccolo !

 

Maîtriser le Mafuba, les origines de Zamasus !

Le vieil homme rappelle à Goku le danger de cette technique, que ce dernier semble bien prendre au sérieux. Il lui proposera ensuite de s'entraîner... sur la tortue ! Sa force de combat de 0,001 en fait une cible facile pour maîtriser la technique. On s’amusera du sort de cette pauvre tortue face aux difficultés de Goku à effectuer un bon Mafuba. Un entraînement qui ne durera qu’une nuit. On retrouve aussi Beerus, parti dialoguer avec Gowasu, dans un mélange d’énervement et d’incompréhension. Ce dernier décide après quelques instants de leur révéler “la vérité quant à la décision de faire de Zamasu un Kaioshin”. Zamasu aurait-il des origines cachées permettant de donner encore plus de profondeur au personnage, mais également de combler les failles restantes du scénario ?

La semaine prochaine, un intense combat d’épée/ de Ki , mais également Bulma face à une salle étrange. Va-t-elle découvrir un dispositif du futur permettant une triple fusion ? Sait on jamais... #Japon #Dragon Ball Super #Anime