Voici un rappel synthétique des épisode 58 et 59, nécessaire à la bonne compréhension du nouvel épisode! Le 57 ayant marqué la fin de la confrontation entre Zamasu/Black et nos héros mais également commencé à donner des pistes sur Zamasu.

DBS 58, "Whis" futur GodTuber ?

Après la cuisante défaite de nos héros face aux antagonistes de l’arc, et leur retour dans le passé. Goku, Trunks et Végéta se remettent de leurs blessures grâce aux Senzus... oubliés dans les toilettes. Bah ouais, faut bien justifier qu’ils ne s’en soit pas servi pour prolonger le combat! S’ensuit l’arrivé de Beerus, Whis et Kaioshin (Toujours aussi petit…) qui informent nos héros que Zamasu a menacé Zuno pour connaître l’emplacement des Super Dragon Balls.

Publicité
Publicité

Parce qu’effectivement ce dernier ne s’est pas dit que quand il menaçait une personnalité importante d’un univers qui n’est même pas le sien, il n’allait pas directement cafter aux kaioshins. Optimiste le Zamasu. Nos héros apprennent aussi que ce dernier s’est également renseigné sur Goku. Whis, à l’image de nos Youtubeurs préférés, propose sa théorie sur Zamasu.

Selon lui, l’apprenti Kaioshin aurait utilisé les Super Dragon Balls une première fois pour acquérir l’immortalité puis une seconde pour créer une copie à l’image de Goku, qui deviendra Black. Quand nos héros s’interrogent sur comment il aurait pu faire deux voeux, sans se faire remarquer, Beerus explique qu’en utilisant l’anneau du temps, cela est possible. Sauf que pour utiliser l’anneau du temps il faut être Kaioshin ! Pour cette raison, Whis et Beerus craignent que la vie de Gowasu soit en danger et décident de se rendre dans son univers pour s’assurer de sa sécurité!

DBS 59, Beerus démontre sa suprématie

Zamasu apporte son thé à Gowasu et tombe nez à nez avec le groupe à Goku.

Publicité

Après un échange tend, le groupe du dieu de la destruction finit par quitter l’endroit, laissant un petit souvenir comestible à Gowasu. Une fois dans l’espace Whis arrête le groupe: Beerus a clairement ressenti une aura meurtrière émaner de Zamasu. Il y est extrêmement sensible grâce à son poste de dieu de la destruction. Cependant ce ressenti n’est pas suffisant pour attenter à la vie d’un dieu d’un autre univers, Whis et Beerus décident ainsi de collecter des preuves en observant la suite. Zamasu fait mine d’avoir appris de ses erreurs pour porter un coup dans le dos à son maître. Les preuves attendues acquises Whis remonte de quelques seconde dans le temps et bloque l’assassinat de Zamasu avec… un gant de cuisine en forme de chat. Le groupe revient alors sur les lieux du “crime”. Zamasu surpris et acculé, apprend par Goku que son plan a été couronné de succès dans le futur. Ne sachant pas que ce dernier est un futur alternatif, il saute sur Goku pensant qu’il ne peut donc pas mourir ici.

Publicité

Arrive ainsi l’un des moments les plus mémorables de la série: Beerus bloque la main de Zamasu, au même moment l’ost “Beerus Madness” se lance donnant un aspect dérangeant et surpuissant à la scène. Beerus prononce le mot “Hakai” (Destruction en japonais.) ce qui a pour effet d’instantanément effacer l'existence de l’apprenti Kaioshin qui hurle d’un cri inoubliable (Miki Shinichiro ♥) en s’évaporant. Cette scène permet de remettre la puissance de Beerus en avant, malgré l’apparition de personnages supérieurs (Zeno, Grand prêtre…) en plus de proposer une scène mythique.

Pendant ce temps dans le présent, Trunks est sujet à une grosse déprime et c’est le petit Trunks qui va le réveiller et lui permettre d’avancer. J’ai trouvé cette scène extrêmement bien faite, car le petit Trunks se comporte exactement comme l’aurait fait Végéta ce qui contraste avec le Trunks du futur qui agit comme cela, en partie car il n’a jamais pu recevoir l’éducation du fier prince des Saiyans. Beerus, revenu, annonce que Zamasu ayant été détruit, le futur de Trunks doit être sauvé. Trunks explique que ce ne fût pas le cas avec les Cyborgs, mais Beerus insiste disant qu’en tant que dieu, les règles ne sont pas les même. #Japon #Dragon Ball Super #Anime