Pour ##Halloween, #Hilary Duff s’est affichée avec un #déguisement de père pèlerin dans une soirée à Los Angeles. De son côté, son accompagnateur Jason Walsh s’est lui aussi excusé pour le sien, qui n’est autre qu’un costume d’indien.

Hilary Duff a présenté ses excuses auprès de ses fans et de tous ceux qui la suivent sur Twitter. En effet, elle a été victime de plusieurs critiques avec son costume d’Halloween. Connue avec son interprétation de Lizzie McGuire, l’actrice et chanteuse Hilary Duff apparaît à Los Angeles dans une soirée privée, vêtue d’un #déguisement à la manière des pères pèlerins, plus précisément des premiers colons britanniques qui se sont installés aux Etats-Unis en l’an 1620.

Publicité
Publicité

Pendant la soirée, Hilary Duff était au côté de Jason Walsh, qui est coach de son état.

Cependant, les premières images qui ont apparu sur les réseaux sociaux ont fait réagir ses fans et grands nombres d’américains ont même crié à la provocation. Aussi, la situation a coïncidé avec les manifestations qui ont eu lieu il y a plusieurs semaines de cela, pour s’opposer à la construction d’un oléoduc sur les terres d’une réserve indienne située dans le Dakota du Nord.

Une excuse adressée ouvertement à tous 

À cela, #Hilary Duff a vite réagi et s’est exprimée ouvertement sur Twitter en s’excusant pour ces actes. Elle a même ajouté qu’elle était entièrement désolée pour tous ceux qu’elle a offensés avec son déguisement. Elle affirme même que cela n’était pas du tout approprié et qu’elle en est tellement navrée au plus profond d’elle-même.

Publicité

Jason Walsh a également fait la même chose en annonçant à ses fans qu’il ne voulait pas manquer de respect, mais au contraire, il admirait parfaitement les peuples indigènes d’Amérique. De même, il ajouté que s’il pouvait recommencer les choses, il n’aurait pas fait cela et ne s’était pas affiché dans cet accoutrement. Pour terminer, il s’excuse également auprès de tous ceux qu’il a offensé.  

Face à ce qui se produit en Dakota du Nord, les déguisements et costumes de ce genre, rappelant les habits traditionnels indiens sont mal perçus en Amérique. Il y a deux ans de cela, Pharrell Williams a également subi ce même sort après être apparu sur la couverture du magazine Elle britannique, avec une coiffe d’indien. Ce dernier a ainsi été accusé de manque de respect et d’appropriation culturelle. À cet effet, il s’est lui aussi excusé.