Une nouvelle fois, à cause d’une actualité peu réjouissante, les Américains vont entendre parler de Paris. Quand un événement vient bouleverser les faits et gestes du célèbre couple #Kanye West et #Kim Kardashian, c’est toute la presse people qui se déchaine. Malheureusement, cette fois-ci, c’est une information qui dépassera les potins habituels : Kim Kardashian a été attaquée à Paris, ligotée dans son hôtel et des bijoux lui ont été volés.

La première alerte publique a été donnée lorsque le rappeur Kanye West a interrompu brutalement son concert, cette nuit au festival The Meadows à New York, expliquant qu’il s’agissait d’une urgence familiale.

Publicité
Publicité

En effet, sa belle qui se trouvait de l’autre côté de l’Atlantique, à Paris, pour assister à la #Fashion Week, venait de vivre l’enfer. Comme on peut le voir sur ces images amateurs, prises lors du concert de Kanye West, les fans réagissent à l'annonce quelque peu troublante que vient de faire le chanteur :

On le sait, le couple est également un grand fan de la mode. Kim Kardashian ne rate aucun défilé et Kanye West s’est même lancé dans le design de vêtements. Kim avait assisté dans la soirée à plusieurs festivités liées à la semaine de la mode parisienne. Il était environ 3 heures du matin, lorsque cinq hommes armés ont fait irruption dans l’hôtel particulier du VIIIe arrondissement, où logeait la star de téléréalité. Les malfaiteurs déguisés en policier ont tenu en joue le personnel de l’hôtel et ont neutralisé le veilleur de nuit, avant de rejoindre la chambre de Kim.

Publicité

 

Kim Kardashian a vécu une nuit de terreur

Selon RTL, Kim Kardashian a été attachée et enfermée dans la salle de bain de sa chambre. Pendant ce temps, le garde du corps a été menotté, ne sachant pas réagir aux cinq agresseurs qui possédaient des armes de poing. Si Kim Kardashian n’a pas été violentée, les malfaiteurs se sont emparés des bijoux qu’elle avait emportés avec elle. Selon les premières estimations, le butin est évalué à près de 10 millions d’euros. La porte-parole de la star a affirmée qu’elle était « très sonnée, mais qu’elle était indemne physiquement ».

L’affaire prend de l’ampleur, car même les politiques semblent sauter sur l’occasion pour parler de la sécurité de la capitale. Nathalie Kosciusko-Morizet, seule candidate à la Présidentielle à droite, était l’invitée exceptionnelle de la matinale de la radio Europe 1, ce matin. Elle a réagi à l’annonce de cette terrible nouvelle. Elle parle d’une « contre-pub pour Paris ». NKM a critiqué la sécurité parisienne. « On pense à elle, parce que ce qui lui est arrivée est violent et traumatisant. Et on pense à l’image de Paris », déplore-t-elle. « On a toutes les chaînes du monde qui font tourner l’info en boucle. La contre-pub que cela représente ! Il y a une urgence générale sur la sécurité à Paris. Du côté du pouvoir et de la municipalité, on n’est pas assez réactifs. On peut faire toutes les publicités, elles ont été annulées par l’affaire Kim Kardashian »