Cela fait un petit peu plus d’une semaine que #Kim Kardashian a été victime d’un vol de bijoux pendant qu’elle séjournait dans un hôtel particulier de #Paris. Lors de cette terrible soirée, la star de téléréalité a vécu un vrai cauchemar : ligotée, enfermée dans la salle de bain, elle s’est fait voler des bijoux d’une valeur de 9 millions de dollars. Si l’enquête progresse, notamment avec cette croix en platine sertie de diamant signée Jacob & Co d’une valeur de 29 000€, impossible de mettre la main sur la fameuse bague estimée à 5 millions de dollars, le coffre à bijoux et les téléphones portables.

Tout le monde parait suspect

Depuis l’agression, Kim Kardashian s’est envolée pour les États-Unis.

Publicité
Publicité

Elle vie recluse auprès de sa famille, entourée de 30 gardes du corps. Selon E ! News, la famille dépenserait 100 000 $ par jour pour sa protection. Mais l’enquête suit son cours en France. Les rumeurs les plus folles ne cessent de voir le jour sur les réseaux sociaux et les journaux relaient la moindre information. Tout d’abord, les suspicions se sont portées vers Pascal Duvier, le fidèle garde du corps de Kim, qui ce soir-là, accompagnait ses sœurs, Kendall et Kourtney, à L’Arc, une boîte de nuit parisienne. La police a découvert que le bodyguard croulait sous les dettes. Sa société allemande avait été mise en faillite à peine 10 semaines auparavant, totalisant 1 million d’euros de dettes. La presse anglaise, a une autre théorie. Elle pense notamment au célèbre gang des Pink Panthers, venu des Balkans.

Publicité

Pour d’autres, il s’agirait d’une fausse agression, montée de toute pièce par Kim elle-même. Dans l’espoir de faire parler d’elle et d’éponger quelques soucis financiers qu’elle rencontrerait avec son mari Kanye West, elle aurait pu être dans la combine. C’est ce que viennent confirmer les voisins de l’hôtel particulier No Address, rue Tronchet, qui n’ont entendu aucun bruit.

Une vidéo filmée sur les lieux, dévoile Kim au milieu des policiers

Le site Radar Online vient de dévoiler une vidéo exclusive, prise avec un téléphone portable, quelques heures après le vol. Personne ne connaît l’identité de la personne qui filme, ni la raison pour laquelle elle se trouvait sur place. On y voit les policiers qui récoltent les preuves, dans l’appartement. Kim apparaît sonnée, elle fixe son téléphone portable en pleine vidéoconférence, un plaid sur les épaules. Sur le canapé d’en face, est assise son assistante, elle aussi les yeux rivés sur son téléphone. Si Kim ne semble pas s’intéresser aux policiers qui travaillent autour d’elle, il faut préciser que la vidéo a été prise cinq heures après les faits, de quoi déjà faire redescendre la tension.

Publicité

Dans cette vidéo de 3 minutes 40, on y voit des sacs de vêtements retournés et aux moins six portants à vêtements vides. Sur un mur, sont affichées des photos de mode, sûrement pour inspirer Kim qui devait participer à plusieurs défilés sur la semaine. Ce qui trouble ceux qui ont visionné la vidéo, ce sont les poignets intacts de Kim, alors qu’elle prétend avoir été attachée. Les portes ne semblent pas non plus avoir été forcées et des objets de valeurs comme l’écran plasma n’ont pas été dérobés. Cependant, ceci peut s’expliquer par le fait que Kim aurait pu les laisser entrer, les malfaiteurs étant déguisés en policiers. Quant au téléviseur, on comprend que les voleurs ont préféré ne pas s’encombrer alors qu’ils possédaient déjà un butin de plusieurs millions de dollars entre les mains. Un autre détail prouve que la famille Kardashian ment. Elle prétend avoir suspendu pour le moment le tournage de sa série Keeping Up With the Kardashians, qui montre la vie de l’incroyable famille au quotidien. Pourtant, sur cette vidéo, on aperçoit du matériel de tournage et des caméras, ainsi que le câble d’un micro-cravate qui dépasse des vêtements de l’assistante de Kim.

  #Kendall Jenner