C'était une époque où les adolescents, mais pas seulement, achetaient des cartes postales dites de charme. Le plus souvent, pour ne pas dire tout le temps, toute photo d'un grand romantisme était signée David Hamilton.

David Hamilton, "maître" de la photo d'adolescentes dont Flavie Flament ?

Il faut remettre les choses dans leur contexte. Dans les années d'après mai 68, il n'existe pas Facebook pour communiquer avec les autres. En guise d'ordinateur, les Français tapent encore sur des machines à écrite, à grands coups de frappes sur des touches plus ou moins dures et chaque faute d'orthographe, de syntaxe ou de sens, était punie de corrections bien difficiles à effectuer.

Publicité
Publicité

Le Minitel n'était pas né, le Minitel rose encore moins. Alors il restait certes les magazines pour hommes, Play-Boy, Lui et quelques autres. C'est en principe à travers ses pages que la jeunesse boutonneuse matait les plus belles filles pour de premiers émois. Et puis, donc les finalement très sages mais très suggestifs clichés du maître, de David Hamilton. Dans les bonnes maisons de la presse, les plus ou moins bonnes aires de stations d'autoroute, des présentoirs pleins de "femmes" avec comme constances de jeunes filles.

Livre thérapeutique pour Flavie Flament, David Hamilton présumé innocent  

Si le photographe est beaucoup commenté depuis quelques jours, ce n'est pas pour de nouvelles photos. C'est juste que certains pensent avoir trouvé le nom de celui qui, alors qu'elle avait treize ans, a #Violé l'animatrice Flavie Flavent.

Publicité

La jeune femme de 42 ans a entamé une campagne de promotion passée notamment par le studio de Thierry Ardisson pour commenter "La Consolation" parue chez JC Lattès. Flavie a expliqué comment une photo tombée d'un album a déclenché en elle des souvenirs précis de ce viol. Avec l'âge du photographe, Flavie Flament livrait pratiquement le nom. Mais c'est la toile qui, finalement, s'est déchaînée. La présentatrice de "On est fait pour s'entendre", sur RTL affirme dans son livre en vouloir à sa mère qui ne l'a pas suffisamment écoutée au moment des faits, sur une plage du sud de notre pays. Forme de thérapie, son livre l'aidera sans aucun doute à se reconstruire. Les faits semblent être prescrits et, de toute manière, à 83 ans un procès n'aurait sans doute pas de sens. A moins que pour elle. Pour l'instant quoiqu'il en soit David Hamilton est présumé innocent des faits dont il est accusé depuis deux jours. #Flavie Flament #Davis Hamilton