Après avoir débuté sa carrière sur Disney Channel et tourné dans quelques films, dont « The last song » ou « Bolt », Miley Cyris a préféré accorder toute son attention à la musique. Elle est également devenue une activiste à part entière. Dans une interview, elle a avoué que tourner dans des films/séries était ennuyeux. La petite amie de Liam Hemsworth a d’ailleurs failli rejeter la proposition de tourner dans la série de #Woody Allen, intitulée «  Crisis in Six Scenes » (crise en six scènes). Elle toutefois été conquise par la description de son personnage – une activiste des années 60. De plus, elle avoue être une grande fan des films de Woody Allen depuis toujours.

Publicité
Publicité

#Miley Cyrus évoque sa collaboration avec le légendaire réalisateur comme une expérience touchante. « Après avoir tourné deux scènes, tout ce dont il a envie c’est de rentrer chez lui pour dîner avec sa femme. Pendant un tournage de nuit à 5 h 30, tandis que le cadreur voulait tourner une scène supplémentaire. Il a rétorqué ‘ Je ne peux pas dédier ma vie entière aux films’. » Miley Cyrus a également donné son avis sur les allégations d’abus sexuels portés sur Woody Allen par sa fille Dylan Farrow. Elle a affirmé que ce scandale n’a pas influencé son hésitation à accepter de collaborer avec le réalisateur américain. «  Ma vie ressemble à celle de Woody – Je vis également une vie publique. Jusqu’à ce que je fasse la connaissance de quelqu’un et que je découvre son histoire en personne, je ne juge jamais personne. C’est comme ça que j’ai abordé cette affaire. De la manière dont je l’ai aperçu avec sa famille, je l’ai seulement vu être une personne incroyable et un père génial. Le public pourrait s’attaquer à moi pour avoir dit ça ! Je suis certaine que cette épreuve a dû être difficile pour sa famille. Ma famille a elle aussi traversé des épreuves difficiles et je pense que chacun souffre de manière différente. »

Miley Cyrus ne veut plus être étiquetée « bisexuelle »

La pop star s’est également confiée sur l’acceptation de sa propre identité.

Publicité

« Durant ma vie entière, je n’ai jamais compris mon propre sexe ou mon orientation sexuelle. J’ai toujours détesté le mot « bisexuel » parce qu’il m’emprisonne dans une boîte. Je ne suis jamais considéré qui que ce soit comme un garçon ou comme une fille. Mes parties intimes n’ont jamais été sexualisés à mes yeux. J’ai commencé à m’en rendre compte au collège. Ma toute première relation amoureuse était avec une ‘fille’ ». Miley Cyrus a ajouté : « J’ai grandi dans une famille très croyante. L’univers m’a donc toujours donné le pouvoir de savoir que je m’en sortirai. Et même à l’époque où mes parents ne comprenaient pas, j’ai toujours senti qu’ils finiraient un jour par comprendre. » #bisexuel