Interrogée par ET le 24 Octobre dernier, #Lucy Hale a reconnu qu’elle est déjà submergée par les émotions à l’idée que #Pretty Little Liars s’achève après 7 saisons. « Nous terminons le tournage mercredi (26 Octobre). Il nous reste encore deux jours et ça fait tout bizarre. » L’interprète de l’adorable Aria Montgomery dans la série #PLL s’est confiée au micro de Lauren Zima pour ET, à l’occasion des Elle Woman in Hollywood Awards, lundi dernier. « Je me suis réveillée à 5 heures ce matin, et j’ai vraiment eu du mal à sortir de mon lit, mais je me suis dit ‘Attends ! Tu ne peux pas te permettre de te plaindre. C’est ton tout dernier lundi [sur le tournage] ! » Elle a ajouté : « Nous sommes tous fiers de tout ce qu’on a pu accomplir, mais c’est vraiment bizarre. J’ai presque l’impression que nous venons de terminer nos études secondaires, ou quelque chose comme ça. » L’actrice de 27 ans a admis que les membres du casting de la série ont versé un torrent de larmes durant la lecture du dernier script de Pretty Little Liars.

Publicité
Publicité

Elle a ensuite fait quelques révélations intéressantes sur le chapitre final de PLL : « Je n’ai pas le droit de vous dire ce qui se passe, mais le fait d’avoir lu l’histoire à haute voix était vraiment très émouvant. La dernière scène, dans laquelle vous verrez toutes les filles ensemble est tout simplement déchirante. C’était particulièrement intense. »

La fin de Pretty Little Liars nous fera rire et pleurer

Après avoir été interrogée sur ce à quoi les fans doivent s’attendre par rapport à l’épisode final de Pretty Little Liars, Lucy Hale a révélé : « Il y aura des moments joyeux. C’est dans la nature de notre émission. Les choses ne peuvent pas se dérouler parfaitement bien. Néanmoins, il y aura des moments heureux. Vous allez sourire, mais vous allez aussi pleurer. » Les membres du casting et l’équipe de production de la série ont déjà prévu de faire une petite sortie ensemble après avoir filmé les dernières scènes. Hale a avoué qu’elle est à la fois très enthousiaste et terrifiée par ce que l’avenir lui réserve après PLL. « C’est agréable d’avoir des options et d’être en mesure de choisir ce que j’ai vraiment envie de faire par la suite. C’est pour cette raison que j’adore mon travail. Je ne sais jamais ce qui va se passer ensuite. »