Après avoir compris la semaine dernière avec la courte intervention de Végéto et le finish de Tunks sur Zamasu que l’épisode 67 serait le dernier de l’arc, on se demandait comment cela aller précisément se passer. En effet on savait que Zamasu allait revenir sans forme physique mais pas comment… Et bah wow j’avais pas prévu ça. Après que Miki Shinichiro nous ait gratifié d’une mort digne de son personnage (ce gars est un dieu), on savait que le répit serait de courte durée. Alors que nos héros se félicitent d'une victoire bien méritée et que Trunks prend Mai dans ses bras, Zamasu revient pour tout gâcher. Et en voyant la fumée, j’ai cru au retour du ciel verdâtre… mais pas du tout !! On se retrouve avec un ciel très cheap rempli de tonnes de têtes de Zamasus (non fusionné) et son rire raisonnant écho sur écho. Au moment de cette scène j’arrivais moi même pas à savoir si c’était Creepy ou Fun personnellement.

Publicité
Publicité

En tout cas, ça fait moyennement rire nos héros qui se mettent en position de combat, malheureusement Goku et Végéta ne peuvent se transformer en Super Saiyan Blue à cause du Final Kaméhaméha de Végéto… C’est pas plutôt parce qu’ils ont passés toute leur énergie à Trunks..? Du coup les trois guerriers unissent leur force pour lancer trois puissants Kikohas au ciel (Comme j’avais dit oui, la prescience) qui échoueront totalement. Alors que le décor d’Halloween flippant se propage, Gowasu balance le truc le plus random de la série, Zamasus serait en train d’essayer de devenir l’univers. Comme une sorte de virus immortel et omniscient se propageant au sein même de la galaxie. Du coup ça fait une planète avec la tête de Zamasu qui envoie des têtes de Zamasu partout dans l’espace puis après les têtes de Zamasus lancent des lasers par la bouche et détruisent la terre et commencent même à passer au travers le temps….

Publicité

WOW. Y ont consommé quoi avant d’écrire leur scénario là, c’est à la fois le truc le plus bizarre que j’ai vu dans Dragon Ball, mais l’un des plus classe, c’est énorme ! Le ciel a rendu son verdict, la terre est coupable. Tous ses habitants sont décédés sauf ceux protégés par le bouclier de Goku et Végéta. Alors que nos héros crient leur désespoir, on fait un constat, c’est horrible. Au final #Dragon Ball Super continue dans le dramatique et a fait perdre Trunks face au Kaioshin, tout ce qu’il a protégé pendant tout ce temps est disparu. Face à cette destruction, même Gowasu pourtant dans la retenue jusqu’alors ne peut s’empêcher de lâcher un “Maudit Zamasu…”.

L’intervention de Zeno, la destruction de la Timeline

Et finalement ce que je dis depuis plus d’un mois est arrivé… Goku en train de chercher un Senzu trouve le bouton de Zeno. Bravo à la Toei pour cette scène, car Goku ne fait pas le con, il considère sérieusement l’idée d’invoquer Zeno pour sauver tout le monde et nous lâche un beau regard sérieux.

Publicité

Zeno apparaît et Goku le prend dans ses bras comme une peluche alors que les Shinjins se prosternent. Le Zeno de cette timeline n’a jamais rencontré Goku, mais comme son homologue du présent apprécie sa simplicité. Alors que tête de Smarties constate l’état du monde après avoir appris que Zamasu est le responsable, il le trouve ennuyant et lorsque Goku lui conseille de l’effacer. Le petit dieu décide d’effacer cette chose difforme, ce monde. Notre héros apparemment pas si stupide que ça prend conscience du danger et évacue de toute urgence ses amis, s’accrochant même avec Végéta à l’extérieur de la time-machine. L’univers entier alors devenu Zamasu, crie de douleur avant d’imploser, l’ennemi a été vaincu.

Oui, on continue dans les reviews en deux parties en espérant qu’elles soient assez agréables à lire ! Dans la seconde partie on parlera du nouvel ami de Zeno, des adieux de Trunks et ce qui va lui arriver et enfin de notre Gohan qui est passé chez le coiffeur ! Pour me suivre c’est sur Twitter @DBSBlastingNews et Facebook @DB.Team.FR ! A tout à l’heure pour la partie deux, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! #Japon #Anime