Diane Guerrero, qui incarne le personnage de Maritza Ramos dans la série Orange Is The New Black et celui de Lina dans Jane The Virgin, mène un combat difficile depuis son adolescence. Lassée des interviews focalisés sur sa routine beauté et ses produits cosmétiques préférés, l’actrice a réalisé qu’il était temps qu’elle raconte sa véritable histoire. Diane a récemment écrit un livre intitulé « In The Country We Love : My Family Divided », ce qui se traduit en français par « Dans Le Pays Qu’on Adore : Ma Famille S’est Brisée ». L’ouvrage, qui révèle les différentes facettes de la vie de l’actrice, va au-delà de la simple vie d’une star de la télévision. Au cours du Festival des livres du Texas, organisé le samedi 05 Novembre dernier, la star d’OITNB a partagé des fragments de son expérience personnelle en tant que fille d’immigrés Colombiens sans papiers.

Publicité
Publicité

Étant le seul membre de sa famille à être née aux États-Unis, Diane Guerrero a vu toute sa famille repartir de force en Colombie, alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Elle n’oubliera jamais le jour où, à l’âge de 14 ans, elle a retrouvé sa maison entièrement vide, en rentrant de l’école. Sa famille entière avait été déportée ! Dans une séance particulièrement riche en émotions durant la présentation de son livre, elle se souvient d’avoir retrouvé le riz et les haricots fraîchement préparés par sa mère dans la cuisine. La mère de Diane venait à peine de préparer le dîner quand elle a appris sa déportation immédiate. Le monde de Guerrero s’est écroulé quand un voisin l’apprend que des officiers de l’immigration lui ont enlevé sa famille. Le jour où ses parents lui ont été arrachés, l’interprète de Maritza Ramos se souvient qu’elle était en retard pour l’école.

Publicité

Elle s’était fâchée avec sa mère à propos du petit-déjeuner. « C’était une grosse dispute. » raconte l’actrice. « Toute la journée, à l’école, je n’ai pas cessé d’y repenser. En rentrant à la maison, j’avais l’intention de lui demander pardon. »

Pourquoi Diane Guerrero est restée aux États-Unis

Le père de la star d’Orange Is The New Black avait déjà préparé la jeune fille à leur éventuelle déportation. Bien qu’elle ait espéré que ce jour n’arrive jamais, Guerrero avait déjà planifié de s’installer chez des amis, au cas où elle viendrait à se retrouver toute seule. « Les gens me demandent souvent pourquoi je n’ai pas décidé de rejoindre ma famille, mais je suis une citoyenne américaine. Les États-Unis, c’est le seul endroit que je connais. J’ai décidé de rester et de faire en sorte que mes parents soient fiers [de ce que je suis devenue]. » #Orange Is The New Black #Séries TV