Une campagne médiatique anti-Donald Trump et pro-Hillary Clinton a été lancée depuis quelques temps aux USA. Le Tout-Hollywood, ainsi que des stars de la musique, ont fait campagne pour la candidate démocrate Hillary Clinton. Certaines sorties médiatiques ont par ailleurs été spectaculaires : dans une vidéo, l’acteur Robert De Niro a traité #Donald Trump de porc, d’escroc, d’abruti et a dit désirer lui mettre un coup de poing en pleine figure ; l’acteur Bryan Cranston a dit en interview que Donald Trump était un ‘’fasciste complètement narcissique’’… Mais cette nuit, ça a été la douche froide pour le monde entier.

L’Amérique est sonnée

L’acteur Mark Ruffalo, qui interprète Hulk au cinéma, a lancé un message d’espoir aux Américains, enjoignant la population à continuer à se battre et à relever la tête.

Publicité
Publicité

Son collègue Captain America, alias Chris Evans, a déclaré que c’était ‘’une nuit embarrassante pour l’Amérique’’, traitant Donald Trump de ‘’tyran’’. L'actrice Rashida Jones, star de la série Park and Recreations, a rappelé que les USA étaient en train d'élire un homme approuvé par le Ku Klux Klan.

La créatrice de la série Grey’s Anatomy, Shonda Rhimes, a constaté sans y croire que ‘’n’importe qui’’ pouvait devenir président. L’actrice Christina Applegate a dit avoir le cœur brisé et le cinéaste Paul Feig a désigné son nouveau président comme ‘’un homme dangereux et médiocre’’. Quant à Seith McFarlane, le réalisateur du film ‘’Ted’’, il a ironisé en écrivant que la prochaine présidente serait Kim Kardashian. De son côté, la chanteuse Lady Gaga a envoyé sur Twitter un message de soutien à la perdante, Hillary Clinton.

Publicité

Le monde entier a réagi

Mais il n’y a pas qu’aux #Etats-Unis que des voix se sont faites entendre. L’auteure de la saga Harry Potter, J. K. Rowling, a demandé à ce que les gens restent solidaires, tout en défiant les racistes et en ne laissant pas leur discours se normaliser. La vedette de la télé-réalité Nabilla Benattia a ironisé en annonçant que la prochaine fois, ce serait son tour. Quant au rappeur français Maître Gims, il a décidé d’arrêter la musique en réaction à l’élection de Donald Trump. Les mauvaises langues diront que c’est la seule bonne nouvelle de la journée…(Malheureusement pour ses détracteurs, il a annoncé que c'était une blague...) #Politique