i-Télé a décidé de redémarrer après 31 jours de grève. Mais il faudra plusieurs jours à la chaîne pour reprendre ses directs tant l'organigramme est décapité. Un tiers de ses salariés à préféré quitter le navire... et s'éloigner de #Morandini.

-Télé et la grève la plus longue de l'histoire de la #Télévision française depuis 1968, c'est justement l'histoire d'une chaîne, CNews, tuée dans l'oeuf et avortée par Jean-Marc Morandini, l'homme par qui est arrivé le scandale. L'animateur est pestiféré un peu partout. Sauf pour Vincent Bolloré, le patron de Canal+, dont dépend la chaîne, et qui voit en lui l'un de ses "jouets". Un autre pouvant être Cyril Hanouna, le bad gone de C8, qui multiplie les sketches à deux balles, qui n'a de ses confrères des autres émissions qu'un respect très personnel, et qui termine TPMP à l'heure de son souhait.

Publicité
Publicité

Morandini, lui, se trouve dans la position de la patate chaude. Plus personne n'en veut depuis qu'il a été mis en examen pour des histoires de moeurs avec de jeunes gens durant des castings. Plus personne donc, sauf Vincent Bolloré, qui le prend sur i-Télé, qui l'autorise même à lancer une nouvelle émission alors que la rédaction s'est mise en grève, en grande partie en raison de l'arrivée de l'animateur ! Contre tous, Morandini présente alors son "show", prémices d'une nouvelle émission de télé poubelle. En quelques minutes, il tente ainsi de briser la grève ! Mais la rédaction est soudée et surtout très professionnelle. Durant trente et un jours elle tient, et fait mieux que la télévision publique de mai 68 !

Veangeance en direct contre Morandini ?

C'est dire si le malaise est important.

Publicité

Aujourd'hui, on annonce le départ de 25 journalistes, soit le tiers de la rédaction. i-Télé mettra sans doute plusieurs mois avant de retrouver sa vitesse de croisière. Pour l'instant, la chaîne diffuse des reportages car, pour les directs, il faudra attendre au minimum lundi prochain. Le retour de Morandini pourrait être chaud. Car, dans l'aventure, certains piliers ont fait leur bagage après 15 ou 16 ans dans leur "famille" professionnelle. L'animateur devrait peut-être éviter les émissions en direct quelque temps. S'il veut éviter quelques "couacs" qui ne seraient peut-être pas imputables à la technique !

De grands noms d'i-Télé quittent le navire piégé par Morandini et Bolloré

Parmi les départs, ceux de chefs: Oliver le Foll, aux sports, après 15 ans de services, Michaël Darmon, à la politique, Emmanuel Goubert chargé des reportages. Mais les téléspectateurs vont également devoir se passer des émissions et sujets de Amandine Begot, Florent Peiffer, présentateur de la tranche 6h-9h, Guillaume Aura, Milan Poyet, Olivier Ravanello, Jean-Jérôme Bertolus, Olivier Predhomme, Lucas Menget, rédacteur en chef, Mathieu Cavada, Peggy Brughière, Léa Barracco, Alice Rougerie, Frédéric Plisson, Luc Michel...

Publicité

C'est une toute nouvelle chaîne qui va démarrer. Sans doute sous le nom de CNews cette fois. Morandini sera t-il grand seigneur ! En donnant sa démission à son tour ? Sans doute pas, de toute manière le mal est fait. #I-Télé