#Mariés au premier regard a réalisé un très bon score sur #M6, lundi 14 novembre 2016. Avec 3,4 millions de téléspectateurs le docu-réalité, de Studio 89, gagne 388 000 personnes devant le téléviseur. On savait qu’il y aurait des curieux et des déçus de la première émission. Les premiers ont été beaucoup plus nombreux, hier. M6 n'a pas fait le flop !

C’est paradoxalement la campagne de dénigrement, suite au lancement de ce docu-réalité le 7 novembre 2016, qui a bénéficié à Mariés au premier regard. Cette vague de nouveaux venus était prévisible. Ce qui l’était moins, c'est le nombre des "récidivistes" qui sont revenus en deuxième semaine.

Publicité
Publicité

On peut considérer, désormais, que tous ceux qui voulaient se faire une idée en ont eu l’opportunité. Notamment ceux qui n’avaient pas été au courant de cette expérience présentée comme scientifique. Alors que nous pensions que l’épisode 2 serait le juge de paix, ce sera sans doute pour le troisième épisode. La part de marché de ces jeunes gens invités à se marier avant… le premier baiser, avant le moindre moment passé à l’écart des caméras, a été de 13,9% sur les individus de 4 ans et plus. Concernant les ménagères de moins de 50 ans, le score a atteint 24,8 % de part de marché. Tiffany et Thomas ont donc célébré l'un des mariages les plus médiatiques de France. Si TF1 s’est hissée en tête des audiences, avec sa série « La main du mal », avec Joey Starr, et 5,2 millions de téléspectateurs, ce deuxième et dernier volet, a perdu 202 000 personnes.

Publicité

De là à imaginer que ceux-ci se sont reportés sur M6 ?

Un bon score pour Mariés au premier regard, le concept toujours contesté

Pourquoi pas. Les larmes et les joies des candidats du docu-réalité, cherchant l’âme sœur, ont battu Castle qui se place troisième de cette soirée du lundi 14 novembre 2016. Ils pourront au moins conserver ce souvenir au moment des… divorces ! Car si l’émission a fait un beau score, le concept reste, lui, très contestable. Une fois de plus, les trois experts, de Mariés au premier regard, ont essayé de vendre un programme scientifique. Mais ils auront du mal à faire adhérer de nombreux "vrais" scientifiques et pas mal de personnalités horrifiées par le docu-réalté.

La série de M6, pour fans de télé-réalité ?

A terme, celui-ci devrait avoir sa "niche" et être regardé par les fans de télé-réalité, même si la production refuse ce terme. Le malaise a encore été au rendez-vous, hier, lors de certains passages. Un sentiment pour le moins gênant, principalement face aux familles des « cobayes ». Car, pour elles, s’embrasser pour la première fois... après le mariage et se marier... avant de passer une nuit ensemble s’apparentent quand même un peu à un test… pas forcément très scientifique. #Télévision