#Mariés au premier regard! Déjà le deuxième épisode, ce lundi 14 novembre 2016 et, déjà, certains Français se plongeant dans le programme TV, pour voir ce que les autres chaînes proposent. #M6 a fait un beau score, la semaine passée mais, depuis, les réseaux sociaux ont craché tout leur mécontentement. La production s'est peut-être trompée, en annonçant qu'il ne s'agissait pas de télé-réalité, mais de docu-réalité. Surtout un programme social et scientifique. Or, les Français n'ont pas été dupes. Même si les tests ne se résument pas à cela, le coup du tee-shirt dégoulinant de sueur approché de celui de son "mâle" ou de sa "femelle" voué à accouplement, a beaucoup fait rire.

Publicité
Publicité

Pas sûr, même, que certains n'aient pas essayé d'appliquer la méthode avec leur compagne ou compagnon. Au risque de décider de se séparer après de longues années de bonheur... si les odeurs ne s'avéraient pas compatibles. Mariés au premier regard, c'est finalement un peu "Tournez manège" regardé assidument par la France de la fn du XXème siècle. Les candidats, là aussi, ne se voyaient pas et ils devaient choisir l'âme soeur à travers des questions, dont certaines ont fait le bonheur des bêtisiers. "Si tu me choisis, seras-tu d'accord pour que nous allions voir mon frère en Corrèze". Déjà, à l'époque, les productions arrivaient à trouver de croustillants représentants dans la France la plus profonde. Certains couples s'étaient formés. Une question de probabilité et non pas scientifique. On a plus de chance de trouver chaussure à son pied, dans un mariage de 120 invités qu'en allant, seul, au cinéma.

Publicité

Et, bien sûr, sur son lieu de travail pour peu que l'entreprise soit suffisamment importante. Les autres tests proposés aux jeunes gens rêvant d'un mariage en kit, vite fait pas forcément bien fait, sont rejetés par les spécialistes, sérieux, du monde scientifique.

Un spécialiste des orgasmes vaginaux d'une femme !

De même, un sociologue interrogé pour Sciences avenir, déclarait: "Peut-on vraiment trouver l'amour grâce à la science?", Jean-Claude Kaufman apportant la réponse dans sa propre question. Et de se moquer de l'un des trois experts, Pascal de Sutter, spécialiste des mécanismes du désir sexuel. "Il prétend avoir découvert "l'historique des orgasmes vaginaux d'une femme discernable à travers sa démarche" ironise le sociologue. Stéphane Edouard, lui, a été accroché avant même le premier épisode pour des propos tenus sur son blog et pas très vertueux pour le sexe faible.

M6... ou un menu de substitution ?

A regarder, en famille pour rigoler comme devant un divertissement. Histoire de lancer devant sa #Télévision le désormais célèbre "Divorcer avant de se marier". Ou pour ceux qui, entre Joey Starr (TF1), Castle (France 2), l'excellent Violette Nozière (France 5), n'auraient pas un choix assez large. Ou encore Hunger Games, sur C8, sans pouvoir vous dire à quelle heure Cyril Hanouna décidera de rendre l'antenne, ce soir. Mariés au premier regard. M6. Lundi 14 novembre 2016. 21 h.