Le déferlement continue contre l’émission #Mariés au premier regard diffusé, lundi 7 novembre, pour la première fois. M6 a repris un concept fonctionnant dans certains pays. Mais le choix de ses experts, et notamment celui de #Stéphane Edouard, sociologue de groupe… misogyne, ayant une image assez personnelle de la femme, pose problème. 

Les Inrocks, Télérama, L’express… pour n’en citer que quelques-uns, n’ont pas manqué de noter les discours de cet homme, illustre quidam voici quelques jours, sous les feux de l’actualité désormais, qui pourrait bien avoir des comptes à rendre aux féministes de tout poil. Stéphane Edouard estime avoir fait ses preuves sur… Youtube.

Publicité
Publicité

"…Ma certification de docteur, je ne la tiens pas d’une université, je la tiens de vous et des commentaires que vous faites sur mes analyses depuis plus de 10 ans…" Il ne perd pas le Nord puisque, ensuite, il déclare être un "sociologue élu par la démocratie". A quand un chirurgien s’auto-proclamant ainsi après quelques "bricolages" sur des cobayes animaux ! Télérama, pour sa part, estime que “l'on n’apprendra rien sur les fameux tests, évacués rapido", dans l’émission, pour se transformer en télé-réalité pure et simple."Ou plutôt un docu-réalité comme souhaite l'appeler la production. Plus pompeux. Mais un titre mérité? Pas sûr. L'un des posts de Stéphane Edouard est assez croustillant, sauf pour les féministes qui, connaissant leur rapidité à réagir tenteront sans doute  d'écarter ce sociologue du couple.

Publicité

Oui, mais, les émissions sont enregistrées pour certaines.

Pour Stéphane Edouard, les féministes sont des "idiotes utiles... laides...généralement dénuées de féminité..."

La définition des féministes est imagée, pour le moins, sur son blog:  "Féministes (activistes) : Groupuscules organisés, non reconnus par ceux/celles qu’ils prétendent représenter mais validés par le système ; idiotes utiles, indifférentes à l’éthique, à la logique et au bien commun, recourant à la violence verbale, à la provocation et à la diffamation en vue de pousser l’honnête homme à réagir violemment, pour ensuite le faire condamner pour violence…Généralement laides, dénuées de féminité, et seules… ". Le programme danois, au départ, ne semble pas coller aux attentes des Français. Il ne manquait plus que cette affaire pour lui mettre beaucoup de plomb dans les ailes du mariage. Si l’on en croit les réactions sur Facebook et Tweeter, l’émission ne résistera sans doute pas à la lune de miel et aux six semaines d’ "essai" promises aux candidats. #Télévision