Comment ? Encore une version du Magicien d’Oz ? Oui, mais en série cette fois-ci ! Réalisée par Tarsem Singh, qui avait déjà adapté Blanche-Neige en 2012, Emerald City reprend les aventures de Dorothy dès le 6 janvier 2017 sur NBC. Au casting : Adria Arjona dans le rôle de Dorothy et Vincent D’Onofrio, vu dans la première saison de Daredevil, dans celui du Magicien. En route pour la cité d’émeraude ! La première saison comportera dix épisodes de 42 minutes, un format de plus en plus en vogue dans les séries télévisées. Un format qui est souvent synonyme d'épisodes qui privilégient la qualité sur la quantité. C'est ce qui pourrait se dégager des premières images d'#Emerald City, avec une atmosphère sombre pour une quête semée d'embuches.

Publicité
Publicité

On s'éloigne totalement de la version de Victor Fleming sortie en 1939. Plus de grands sourires et de couleurs saturées ; ici l’obscurité semble de mise. Plus non plus de gentilles petites personnes et de chansons guillerettes...

Alors, que penser de cette bande-annonce ? Elle commence sur Dorothy prise par la tornade qui, on le sait, l'emmènera à Oz. Mais ce passage revêt ici comme un arrière-goût d'apocalypse : Dorothy est emmenée dans un tourbillon de boue et - il semblerait - de sang, puisque l’on voit un officier de police se faire brutalement arracher du sol. Arrivée à Oz dans un paysage glacial, elle se retrouve face à un cadavre, celui de la sorcière de l’Est, qu’elle aurait tué. C’est alors qu’elle rencontre un peuple de…Vikings ? Qui lui informe que la sorcière avait des soeurs qui voudront se venger.

Publicité

Dorothy part alors pour la cité d’émeraude accompagnée de son chien pour rencontrer le magicien.

Nouvelle version « dark » du Magicien d’Oz ou récit d'aventure familial ?

La deuxième partie de la bande-annonce montre différents extraits qui s'enchainent sur une musique épique, un petit air à la Game Of Thrones avec une cité désenchantée qui n’aurait plus de magie. On remarque une belle esthétique, bien qu’assez vue et revue, et des effets spéciaux qui ont l’air de tenir la route. Et puis… c’est le drame ! Une version sombre du Magicien d’Oz pourrait être extraordinaire car cette histoire joue sur le fil entre rêve et cauchemar. Mais dès la bande-annonce, une histoire d’amour entre Dorothy et (un viking ?) un homme inconnu se met en travers de nos espoirs. On sent déjà les promesses mielleuses et l’histoire de la jeune fille qui se découvre un pouvoir qu’elle ne croyait pas avoir. Il ne manquerait plus qu’il s’agisse du pouvoir de l’amour. Non ! Ne reste qu’à attendre la sortie d'Emerald City pour se faire un véritable avis. De bons éléments semblent se dégager de la bande-annonce, avec néanmoins l’impression qu’il s’agira plus d’une adaptation familiale à base d’actions et d’effets spéciaux que de quelque chose de vraiment nouveau. Verdict en janvier prochain !

#Magicien d'Oz #Séries TV