Comme son mentor, Cyril Hanouna, Capucine adore à presque tout le monde, mais elle semble souffrir d'une tendance à la jalousie qui peut lui porter préjudice. Il y a quelques semaines, la petite amie de Louis Sarkozy critiquait la réaction de Caroline Receveur lors de la venue de sa maman dans "Danse avec les stars". Face au tollé provoqué par son tweet, Capucine avait reconnu sur Snapchat être jalouse de la beauté de Caroline : "Caroline, je l'adore, je la trouve sublime, oui je suis jalouse de sa beauté" s'était-elle justifiée dans une courte vidéo. Vendredi dernier, dans "Il en pense quoi Matthieu ?" sur C8, Capucine récidive et déclare ne pas souhaiter le retour de #Nabilla sur le plateau de "Touche pas à mon poste" par "jalousie". Juste avant, elle s'était sympathiquement interrogée sur l'état psychologique de sa "copine" et avait rappelé que cette dernière a été condamnée pour avoir poignardé son petit ami, Thomas Vergara : "Elle a une petite mine, et j'ai peur que le fait qu'elle revienne devant les projecteurs, ça refasse ce qu'il s'est passé avec son compagnon" a expliqué, celle qui souffrait il y a peu d'un "burn out".

Publicité
Publicité

C'est avec la classe qu'on lui connait et sans enrober sa réponse de camaraderie que Nabilla a répondu sur Twitter : "Miskina, j'te prendrai pas ta place, on ne joue pas dans la même cour" ajoutant un hashtag faisant référence à  la relation que Capucine entretien avec Louis Sarkozy, fils de l'ancien président de la République : "suce Sarko" a écrit la bimbo.

Capucine en pleures, Nabilla en a gros !

Ce lundi, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur le tweet de Nabilla. La petite amie de Louis Sarkozy toujours bienveillante assure qu'elle "aime beaucoup" l'ex chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" et avoue une nouvelle fois publiquement son inquiétude sur l'état mental de la jeune-fille : "C'est une personne instable, l'instabilité psychologique c'est une maladie, donc j'espère du fond du coeur qu'elle va se soigner" révèle Capucine.

Publicité

Un conseil d'amie que Nabilla n'a, une fois de plus, pas apprécié. Privée de plateau TV, c'est sur le réseau Snapchat qu'elle a réagi : "Je me suis sentie blessée, j'ai eu mal au coeur" dit-elle, en racontant qu'elle avait croisé Capucine la veille et que cette dernière lui avait déclaré son "adoration" : "Elle m'a sauté dessus, m'a encore dit qu'elle m'adore" affirme Nabilla. Désirant s'expliquer la bimbo s'est dite "déçue" des "méchancetés" de Capucine qui a dit "que je n'ai plus les épaules pour faire de la télé" avoue-t-elle.Consciente du pouvoir de la télévision et de l'image, Nabilla a donc utilisé les courtes vidéos d'un réseau social pour répondre à ses détracteurs : "C'est facile d'avoir la parole tous les soirs devant 2 millions de téléspectateurs, de pleurer, de faire un cinéma pas possible", a-t-elle conclu dans un discours cohérent et poli qui devrait rassurer #Capucine Anav.

 

  #TPMP