#La France a un incroyable talent. Les Français aussi. Par contre et curieusement, il n’est pas permis à tout le monde d’être méchant. Non pas que, pour faire partie d’un jury, il faille l'être obligatoirement. Mais quand même ! On verrait mal les jurés, le mouchoir en tissu à la main, se sêcher les yeux après chaque passage de candidat, meurtris de ne pas pouvoir dire « oui » à tous.

On l’a vu dans certaines émissions, quelques-uns ont quand même un peu les caractéristiques du sadique prenant plaisir à voir, cette fois, le candidat en pleurs. Ce n’est pas vraiment le cas à La France a un incroyable talent même si Gilbert Rozon aurait pu, lors des auditions, s’éviter de faire fondre un petit bout de chou.

Publicité
Publicité

Oui, elle chantait mal, c’est une évdence. Mais oui, elle était petiote. Peut-être d’ailleurs vaudrait-il mieux mettre des garde-fous pour éviter d’humilier des enfants de 6 ou 8 ans. Car, si les adultes savent qu’il s’agit d’un jeu, pour un minot la sanction est cruelle. Est-ce pour cela que Tal, invitée du soir, ce mardi 29 novembre, ne devrait pas se retrouver, un jour, dans un jury de manière pérenne. « C’est une super expérience mais, si un jour on me propose d’être jurée de façon régulière dans une émission, je ne pense pas que je le ferai… » a expliqué la jeune feme à TV Mag. L’artiste avoue même avoir eu un peu peur au début. On se doute de la peur panique chez certains candidats. « Ce n’est pas du tout quelque chose que je maîtrise. » Elle reconnaît même que c’était un véritable challenge et elle l’a relevé, comme iun défi.

Publicité

Pour le jury de l'incroyable talent: Jennifer n'a rien à craindre de Tal

Les producteurs sont toutefois prévenus. Inutile de proposer à #Tal de remplacer Jennifer, sinon au risque de se prendre un vent. Tal ne dit pas pour qui elle a buzzé mais, c’est une certitude, elle l’a fait puisque le règlement l’entendait ainsi. Bien sûr, on s’en serait douté, Tal a bien compris la difficulté de l’exercice. Une fois ayant buzzé, elle était condamnée à regarder la suite de l’émission comme les tétéspectateurs.

Un incroyable don ? Dur, dur pour le dernier à passer

On voit mal d’ailleurs, comment un candidat passant dernier pourrait bénéficier de ce coupe fil, pour la finale ? Ce serait pour le juré prendre le risque d’être obligé de buzzer pour le plus "tocard". Ou, disons, le moins brillant. Peut-être un point de règlement à revoir. Il serait dommage de laisser passer le meilleur talent de l’histoire de notre pays, pour ce petit point de règlement.

#M6