Son visage est connu de tous, dorénavant. Comme beaucoup d’autres acteurs hollywoodiens, l’acteur Bryan Cranston s’est exprimé sur la campagne américaine qui bat son plein en ce moment, avant de rendre son verdict le 8 novembre. L’acteur, remarqué dans la série Malcolm, est surtout mondialement connu pour être le héros de la série tv phénomène Breaking Bad. Bryan Cranston y joue Walter White, un prof de chimie atteint d’un cancer. Se sachant condamné et voulant mettre sa famille à l’abri financièrement, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine en compagnie d’un de ses anciens élèves devenu junkie et dealer, Jesse Pinkman.

Publicité
Publicité

Cinq saisons plus tard, la série est devenue culte et l’acteur a une voix qui porte. Sa dernière sortie dans le domaine #Politique et sur #Donald Trump l’illustre.

Dealer de punchline

L’acteur est très engagé dans la campagne américaine au côté de la candidate Hillary Clinton. Il a participé à la Convention démocrate à Philadelphie en juillet et, ami de Barack Obama, a prêté sa voix à une vidéo de dix minutes produite par la Maison-Blanche et résumant le bilan du futur-ex président des Etats-Unis. Dans le futur, il pense même à s’engager en politique en tant que sénateur. Son avis est donc celui d’un homme éclairé et… révolté : ‘’Donald Trump est un fasciste narcissique complètement tordu !’’. Il en rajoute une couche en disant que la candidat républicain ‘’est une anomalie pour la classe politique et pour la race humaine’’.

Publicité

Rien que ça.

Un acteur parmi d’autres

Bryan Cranston n’est pas la seule personnalité à s’être engagée pour Hillary Clinton ou contre Donald Trump. Il y a quelques semaines, une autre sortie médiatique a été faite par Robert De Niro. Dans une vidéo, le comédien mythique de Casino ou Taxi Driver critique férocement Donald Trump, en le traitant de porc, de chien, d'escroc, d'abruti et de honte pour le pays. L'acteur, qui a joué le boxeur Jake La Motta, faut-il le rappeller, propose même de lui mettre un coup de poing dans la figure... Ce que l'on peut en dire, c'est que la candidate démocrate est bien entourée. On saura demain si ça lui a servi à conquérir le peuple américain. #Séries TV