Café café café !!! Neuf ans après la fin d’une série culte qui a marqué une génération, les filles Gilmore sont de retour dans une mini-série de quatre épisodes d’1h30 chacun. La raison ? Amy Sherman Palladino, créatrice et productrice licenciée de sa propre série, n’était pas d’accord avec la fin, avis partagé par tous les fans. Pour ceux qui ne connaissent pas cette série, #Gilmore Girls est une série centrée sur la relation fusionnelle mère-fille des deux protagonistes Lorelai et Rory qui ne peuvent vivre sans café et junk food, leur vie professionnelle mais surtout leur vie amoureuse. Dans la série, Rory représente la perfection. Belle, surdouée, excellente élève, les garçons lui courent après, étudiante dans une fac d’élite, Yale, bref elle est parfaite ce qui a tendance à agacer avec le temps car c’est irréaliste.

Publicité
Publicité

Cependant ce personnage a eu une énorme influence sur les jeunes filles, les poussant à vouloir être aussi intelligente et cultivée que l’est Rory, voir devenir journaliste. Hélas la perfection n’existe pas et ce qu’on découvre dans la mini-série diffusée sur netflix qui est un véritable carton.

Gilmore Girls : Que s'est-il donc passé ces neuf dernières années?

Lorelai et sa mère Emily font leur deuil de leur père et mari respectif, chacune à sa manière, Rory a désormais 32 ans, elle n’a pas de domicile, sort avec un jeune homme depuis deux ans dont elle ne se souvient jamais, continue d’entretenir une aventure avec son richissime ex fiancé désormais installé à Londres qui va se marier à une héritière française du nom d’Odette. Son rêve de devenir un grand reporter s’est écroulé, elle peine à trouver un job, complètement perdue et sans ressources elle retourne vivre chez sa mère et son beau-père Luke. Après la visite de son ancien amour de jeunesse, Jess, à qui elle confie ses malheurs, il lui dit d’écrire un livre sur le sujet qu’elle maitrise le mieux : sa relation avec sa mère Lorelai, ce qu’elle décide d’entreprendre.

Publicité

On imagine donc que les problèmes de Rory pourront se régler grâce au succès de ce livre. Et enfin, les fameux derniers mots qui ont conclu la série faisant un ravage sur les réseaux sociaux et les médias : Mom I’m pregnant. Rory tombe enceinte d’un gars richissime, son ex Logan, qui est mauvais pour elle, elle est dans une situation précaire, vit chez sa mère, bref tout comme ce qui est arrivé à sa mère Lorelai à l’âge de 16 ans. Le schéma se répète. De mon point de vue, cette mini-série d’environ six heures vaut vraiment le coup d’être regardée, c’est réaliste, authentique, la référence de « perfection absolue » revendiquée dans la série n’existe plus. Bien contraire, on y voit la triste réalité, les défauts, les faiblesses, la désillusion est un point crucial#Netflix #Séries TV