Pratiquement trois heures de programme ce soir pour #Envoyé spécial, désormais managé par Elise Lucet. Au programme, du lourd avec, notamment, un sujet sur #Alep où la guerre n'en finit pas de tuer, mais aussi le témoignage de Sonia, prénom d'emprunt pour celle qui a donné, à la police, le terroriste d'Abdelhamid Abaaoud. Le monde des Rothschild et un retour sur l'entre deux tours de la primaire de la droite et du centre, avec la victoire de François Fillon, complètent les sujets traités.

Envoyé spécial met le cap sur Alep, en Syrie où les dernières nouvelles sont catastrophiques. Un reportage de guerre, comme peu sont réalisés depuis de longs mois, dans cette Syrie à feu et à sang.

Publicité
Publicité

Wandrille Lanos et Marielle Krouk proposent ce sujet alors que les bombardements sont très intenses sur Alep-Est. Alep, une ville deux fois plus grande que Paris. Alep-est, secteur emblématique de la résistance au Président Bachar El-Assad. C'est de là aussi qu'une petite fille donne, par Twitter des nouvelles de sa ville au monde entier. A l'âge d'attraper encore une poupée pour s'évader un peu, celle-ci se saisit de son portable, comme d'une arme. Sans que le monde n'ait, jusqu'à maintenant entendu ses appels.Dans Envoyé spécial il sera question du pouvoir sur le point de regagner le contrôle de cette ville. Les habitants, piégés entre le feu des uns et des autres, ne demandant qu'à vivre dignement, eux qui connaissent l'enfer. Des civils, opposants au régime, filment pour Envoyé Spécial la vie quotidienne sous les bombes, au risque de leur vie...

Publicité

C'est, entre autre, ce que nous proposera le magazine, ce soir. De la guerre au terrorisme, la passerelle est étroite.

Pour avoir livré Abaaoud, Sonia condamnée à une deuxième vie !

Le sujet s'appelle "J'ai eu Abaaoud", il est signé Yvan Martinet et Romain Boutilly. Et il émane de l'interview d'une femme ayant décidé de se faire appeler Sonia. Pour elle, la vie a basculé quelques jours après les attentats du 13-novembre 2015, lorsqu'elle fut amené à découvrir la cache, dans un bosquet du terroriste Addelhamid Abaaoud, l'un des kamikazes de St-Denis, du Bataclan et des terrasses parisiennes. Grâce à elle, sans doute, des dizaines de vies épargnées, Abaaoud ayant été éliminé le 18 novembre 2015.

Sonia devra s'inventer un passé pour vivre son avenir !

La sienne, par contre, est compliquée. Au point qu'un statut a été créé, pour la toute première fois, sans doute pas la dernière, celui de témoin protégé. Très prochainement Sonia aura une nouvelle identité mais aussi un nouveau passé. Il faut faudra apprendre la vie qu'elle n'a pas vécue, pour pouvoir avancer.

Publicité

Son mari et d'autres proches également. Elle livrera en quelque sorte le dernier témoignage de sa vie d'aujourd'hui, pour les équipes d'Envoyé spécial, d'Elise Lucet.

Envoyé spécial, jeudi 1 décembre 2016, #France 2, présenté par Elise Lucet, 20h55.Egalement au programme: La ligne droite entre les deux tours de la primaire à droite et au centre qui a mené à la désignation de François Fillon. Rothschild, un portrait de famille.