Les rugbymen font la sieste l'après-midi. En principe. Avant de sommeiller certains potes de Pascal Papé ont peut-être eu la surprise de le voir, sur France 2 devant Frédéric Lopez dans le cadre de l'émission #Mille et une vies, ce mercredi 15 décembre 2016. Ce rugbyman qui a publié un livre Double jeu a en effet été reprogrammé. Nous ne sommes pourtant pas en période de vacances scolaires. Il faut dire que l'émission avait été très émouvante, comme tant d'autres d'ailleurs, la sélection de la production étant particulièrement soignée. Pascal Papé, enfant de la DDASS est tombé dans une famille d'accueil exceptionnelle. Sa principale souffrance aura été de devoir porter un autre nom jusqu'à l'âge de 18 ans.

Publicité
Publicité

Jusqu'à cet âge aussi, il lui faudra rencontrer une mère qu'il ne reconnaît pas comme telle. Une fois par mois, c'est la boule au ventre qu'il se retrouve dans une pièce avec elle, elle à qui il n'a rien à dire, et une représentante de la DDASS. C'est bien plus tard que toutes ses souffrances vont ressortir. Les démons. Démons d'une mère biologique notamment alcoolique, dépressive, se prostituant. Il y a quelques années, en 2013, après une blessure face à l'équipe d'Italie alors qu'il est capitaine de l'équipe de France, Pascal se blesse. Il culpabilise de laisser ses coéquipiers livrés à leur sort. Pascal craque. C'est une descente aux enfers. Une tentative de suicide.

Son livre "Double jeu" comme un exutoire !

Un grand gaillard qui tombe ainsi ! Inimaginable pour beaucoup.

Publicité

Tout le monde ignore son histoire. Son livre "Double Jeu" est pour lui plus qu'un livre. C'est un exutoire. Aujourd'hui Pascal Papé termine sa carrière avec le Stade français. On peut toutefois dire que Pascal Papé a menti sur un point. Mais personne le lui en voudra. "Je ne sais pas mentir", dit-il dans le reportage. Si, il sait. En simulant une blessure, le capitaine parisien a provoqué l'expulsion d'un joueur écossais, samedi passé, à Edimbourg.

Pascal Papé se reconvertira t-il en comédien ?

Les réseaux sociaux n'ont pas laissé passer l'occasion de montrer l'image "comédien" de l'ancien capitaine du XV de France. On le voit tomber au sol comme s'il avait pris un coup de massue dans le visage alors que ce n'est qu'un petite claque. Le centre écossais, Phil Burleigh, à la 55 sera expulsé suite à cette simulation du capitaine parisien. Et oui Pascal Papé a plus d'une corde à son arc. Et c'est un rugbyman, aujourd'hui apaisé, qui tourne plus rond que son ballon ovale. #france2 #Pascal Papé