Ce mardi 13 décembre, à New York, #Kanye West s'est entretenu avec le nouveau président élu, #Donald Trump, dans sa Trump Tower. Après une quinzaine de minutes d'échange privé, les journalistes ont pu leur poser des questions sur cette mystérieuse rencontre. Kanye West et Donald Trump seraient amis depuis longtemps. Harassé de questions sur cette rencontre, Donald Trump a déclaré que Kanye West et lui étaient amis depuis longtemps. Quant au sujet de cette rencontre, Donald Trump a seulement admis qu'ils avaient parlé de " la vie ". Kanye West n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes, déclarant qu'il voulait seulement "prendre une photo".

Publicité
Publicité

Souvenez-vous, lors de la fin de sa tournée en novembre dernier, Kanye West avait connu un épisode un petit peu particulier sur scène. En effet, lors de son concert à San José, il avait tenu un discours concernant la politique aux Etats-Unis, discours assez confus dans lequel il mettait en avant le fait que les Etats-Unis était un pays raciste, mais qu'il fallait s'y faire, car c'était comme ça. C'est dans ce discours qu'il avait également déclaré haut et fort : " Si j'avais voté, j'aurais voté Trump". Cette déclaration avait provoqué un tollé dans la salle de concert, notamment par rapport aux déclarations provocatrices de Donald Trump lors de sa campagne.

Publicité

Donald Trump et Kanye West : une relation ambiguë

Il nous reste donc à attendre et à voir comment va évoluer cette relation nouvelle entre le futur président des Etats-Unis et Kanye West. Certaines personnes avancent que cette rencontre et ce soutien du rappeur ne serait qu'un coup de buzz pour mettre plus facilement en avant sa marque de vêtement et ses futures productions. Après tout, ce ne serait pas la première fois que le rappeur se joue de son public. En effet, il avait déclaré lors d'une remise de prix en septembre 2015, qu'il serait candidat à la présidence des Etats-Unis en 2020. On se doute néanmoins que le rappeur n'a pas dû apprécier le reste de la journée, sachant que Kim Kardashian, sa femme, était un soutien important de la candidature d'Hillary Clinton.