L’époux de Kim Kardashian, réputée fervente supportrice d'Hillary Clinton, s'est entretenu avec #Donald Trump le mardi 13 décembre à #New york. En effet, les deux hommes ont été aperçus dans le hall de la Trump Tower. C'était la première apparition publique de Kanye West depuis son hospitalisation à Los Angeles fin novembre pour une crise psychotique. Ils seraient "Amis depuis longtemps". Mais de quoi ont-ils bien pu converser ? "De la vie", selon le milliardaire. "C'est un homme bien. On est amis depuis longtemps", a précisé Donald Trump. À la fin de cette discussion, les deux hommes se font une accolade. "Prends soin de toi, on se voit bientôt", a lancé le 45e président des Etats-Unis.

Publicité
Publicité

Selon une source anonyme proche du chanteur, le site E! News a écrit que Donald Trump aurait appelé le rappeur parce qu'il le voit comme un "bel exemple" de réussite dans les affaires. Outre, il envisagerait même de lui accorder un rôle d'«ambassadeur» lié à la direction d'entreprise. Ils auraient également parlé de la cérémonie d'inauguration de Donald Trump qui aura lieu à Washington 20 janvier. Le président élu rechercherait donc des stars qui voudraient s’associer à lui pour ce grand jour. Une tâche qui s’annonce difficile puisque beaucoup refusent de collaborer avec lui.

Kaney West s’explique

De son côté, le rappeur en sweat-shirt noir et baskets blancs, est resté bras croisés et n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes. In fine, dans la soirée, il a levé le voile sur cette rencontre.

Publicité

Sur Twitter, le musicien a expliqué qu’il voulait "aborder avec Trump des questions multiculturelles comme le harcèlement, le soutien aux enseignants, la modernisation des programmes et la violence à Chicago". "Il est important d'avoir une ligne directe de communication avec notre prochain président si on veut du changement", a souligné le rappeur. Cette rencontre a été largement commentée sur les réseaux sociaux par les fans du musicien. Pourtant, celui-ci avait déjà affiché son soutien à Donald Trump, lors d'un de ses concerts.

#Kanye West