La télé réalité et la Justice... une grande histoire qui dure depuis quelque années malheureusement. L'exemple le plus marquant - et le plus célèbre - reste celui de Nabilla, qui a passé plusieurs semaines en prison fin 2014 et début 2015. Déclarée coupable de violences volontaires envers son compagnon Thomas, la fin de sa peine a été emménagée en travaux d'intérêt général. L'an dernier toujours, c'est Giuseppe Polimeno qui s'est retrouvé derrière les barreaux, lui aussi pour violences et harcèlement envers l'une de ses anciennes compagnes.

Kim Glow des Marseillais gagne son procès contre Dorian Rossini

En Mai 2015, le trublion Dorian Rossini avait dévoilé les numéros de téléphone personnels de plusieurs candidats de télé réalité sur Twitter.

Publicité
Publicité

Celui qui se prend pour la réincarnation de Dieu, et qui supplie les plateaux de #Télévision de l'inviter, avait révélé les 10 chiffres permettant de joindre Raphaël Pépin, Charles des Ch'tis ou encore Kim Glow des Marseillais. Cette dernière a été la seule à l'attaquer en Justice, et elle vient de gagner son procès. Selon le journaliste Stéphane Larue, Dorian Rossini a été condamné à 1827 Euros d'amende au total pour "usurpation de l’identité d’un tiers ou usage de données permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération".

Amélie Neten saisit les juristes de NRJ12

Il y a quelques semaines, nous vous apprenions, avant tous les autres sites, qu'Amélie Neten avait décidé de quitter son poste de chroniqueuse dans Le Mad Mag avant le terme de son contrat, qui devait s'achever fin Décembre.

Publicité

Aujourd'hui, nous connaissons la raison de ce départ. Selon Jeremstar, la production devait lui rembourser le transport et l'hébergement à Paris lors de ses jours de présence sur NRJ12. Rappelons que la belle #Amélie Neten partage actuellement sa vie entre Monaco, où travaille son compagnon, et Liège en Belgique, sa ville d'origine. Mais aucun remboursement n'aurait jamais été effectué, et Amélie a alors décidé de se mettre en grève, avant de choisir de ne plus venir sur le plateau, et donc de ne pas honorer la fin de son contrat. Elle a même saisi le service juridique de la chaîne pour obtenir son dédommagement, et ne craindra certainement d'aller porter plainte si le problème n'est pas rapidement résolu.

A suivre... #Les Anges