Il suscite l'admiration chez les uns, en fait railler d'autres, soulève les polémiques les plus absurdes et pourtant, n'en déplaise à bon nombre, il est toujours là. Lui, l'homme qui, il y a quelques mois encore, était aux yeux de tous un illustre inconnu. Après une période de galères et de difficultés vraies, la chance lui sourit. Cette chance qui lui permet d'accéder aux sélections du jeu télévisé le plus populaire : "Les Douze Coups de Midi". Par contre ses gains, n'en déplaise à bon nombre, il ne les doit qu'à lui, qu'à sa culture.

Un candidat des plus cultivés

A l'occasion de l'émission spéciale de Noël qui verra s'affronter les plus grands maîtres de midi, #Christian Quesada, le tenant du titre, qui sur sa lancée vise le million d'euros, devra affronter des concurrents redoutables.

Publicité
Publicité

Résistera t-il à la culture tout autant importante de Xavier qui remporta 76 victoires, de celle de Fanny redoutable candidate qui participa à 31 émissions ? Sa rapidité à répondre, ses connaissances dans absolument tous les domaines feront-elles la différence ? Une chose est certaine, c'est qu'il risque encore d'en énerver quelques-uns lors de cette émission spéciale du samedi 24 décembre que TF1 met en avant.

Pourquoi autant de polémiques à son sujet ? Par jalousie, parce que tous ceux qui le descendent en flèche n'ont pas le quart de sa culture. Alors forcément on l'accuse de tricher, d'avoir une oreillette, que ce n'est pas possible d'avoir autant de culture. Si c'est possible, mais faut-il encore s'en donner les moyens et arrêter de s'abrutir devant des niaiseries qui vous lessivent le cerveau en vous faisant croire qu'il suffit de dire "moi, moi, moi" sous un soleil de plomb pour tout avoir.

Publicité

Ce n'est pas en regardant ce genre de programme qu'ils amélioreront leur culture, loin de là.

Derrière son sourire une vraie détresse

Quand il est arrivé sur le plateau, sa vie était loin d'être rose, puisqu'il était dans une vraie difficulté économique, vivant, comme il a pu le dire sur de nombreux plateaux télé, uniquement du RSA.. Autant dire que les fins de mois étaient très difficiles. En décidant de rendre hommage à sa mère décédée et grande fan de l'émission, il ne pouvait s'imaginer se retrouver à la tête d'environ 750 000 euros. Pourtant, ce n'est pas la première fois que cet homme au sourire angélique brille sur un plateau. En effet, dans les années 90 il s'était illustré comme brillant candidat à " Des Chiffres et des Lettres. Là aussi, il avait surement déjà une oreillette !!! A moins que cela ne s'appelle tout simplement de la culture !

Respect Monsieur ! #Maître de midi #12 coups de midi