#La Villa des Coeurs Brisés 2 est actuellement en pleine diffusion sur NT1, et les fans de la belle #Anaïs Camizuli sont ravis de revoir la jeune femme, absente depuis plusieurs mois à la télévision. C'est aussi l'occasion pour elle de s'exprimer dans les médias, comme elle l'a fait pour Sam Zirah, dans le cadre de sa web-émission 'En Toute Intimité' (en partenariat avec Public). Anaïs est notamment revenue sur son expérience dans #Les Anges 6 et 7 sur NRJ12, juste après avoir remporté Secret Story. Elle déclare être en très mauvais termes avec la production de l'émission, La Grosse Equipe, qu'elle accuse de manipuler les candidats en scénarisant les séquences montrées dans les épisodes : "Les Anges, on ne va pas se mentir, c’est un peu surjoué. (...) On a tous un rôle parce qu’on nous le demande, tout simple­ment". Pour argumenter ses propos, Anaïs cite des exemples, comme la fameuse violente dispute avec Eddy dans Les Anges 6 pour une simple feuille de salade.

Publicité
Publicité

Elle explique que des tensions existaient avec son meilleur ami depuis plusieurs heures, et les deux candidats ont explosé pendant le repas. Mais ça, la production ne l'a pas montré : "Donc les gens pensent qu’on s’est dispu­tés comme deux débiles pour une feuille de salade", déplore-t-elle.

De même, Anaïs révèle que le couple qu'elle a formait avec Benjamin Machet sur le tournage était... un faux couple, créé à la demande de la production. D'ailleurs, la jeune femme regrette aujourd'hui d'avoir menti aux téléspectateurs. Voilà pourquoi l'année suivante, elle a attendu la fin du tournage des Anges 7 pour sortir avec Raphaël Pépin.

NRJ12 répond à Anaïs

Evidemment, il fallait bien que la chaîne et la production de l'émission viennent défendre leur bout de gras suite à ces révélations étonnantes.

Publicité

Pour cela, ils ont choisi la voix de l'un des chroniqueurs du Mad Mag, Benoit Dubois. Ce dernier explique : "Il est vrai que dans les télé réalités on est un petit peu guidés (…) On n’est pas filmés toute la journée donc ils sont bien obligés de nous diriger un petit peu". En effet, la production organise les rendez-vous professionnels des candidats, mais aussi leurs sorties, et décide avec qui ils vont partir en activité. Le but, et les candidats le savent : créer des clashs ou des rapprochements. Payés pour donner de leur personne face à la caméra, les anges font donc ce que la production attend d'eux. Aurélie Van Daelen donne également un exemple précis : si deux personnes s'apprécient, la production les incitera à se rapprocher, en leur expliquant que cela pourrait faire de belles images et les mettre en avant au montage. Libre ensuite aux candidats de suivre les consignes, ou pas. Mais gare au retour en France ; certains ont en effet été remerciés à plusieurs reprises, car la prod s'était rendue compte qu'ils n'apportaient rien au programme, comme Maddy dans La Villa 2.

Et vous, pensez-vous, comme l'équipe du Mad Mag, qu'Anaïs Camizuli crache dans la soupe ?