#Jennifer Aniston, qui a interprété le rôle de l’attachante Rachel Green tout au long des 10 saisons de la série Friends, s’est exprimée sur l’éventuelle suite de l’émission. Rappelons que ce programme qui a fait un carton dans le monde entier à partir de 1994, a malheureusement diffusé son tout dernier épisode, le 6 Mai 2004. L’ex-épouse de Brad Pitt a déclaré qu’il serait très difficile d’écrire de nouveaux scripts pour la série, à notre époque, car le monde a beaucoup trop changé depuis la génération de Friends. Dans une interview accordée à Lorraine Kelly, l’ancienne interprète de Rachel Green déclare : « Je ne sais pas ce que l’on ferait. Je pense que cette génération apporte beaucoup de nostalgie. » Elle ajoute : « Il y avait vraiment quelque chose [de spécial] par rapport à cette époque où personne n’avait les yeux rivés sur son téléphone et où on n’était pas sans arrêt sur Facebook ou Instagram. » Regrettant elle-même la période où la technologie n’avait pas encore envahi nos vies, elle poursuit : « [Dans la série] nous étions tous ensemble dans une pièce, ou dans un café. Nous discutions et avions de véritables conversations. On a perdu tout ça aujourd’hui. »

En 2015, Marta Kauffman, qui a été la co-créatrice de la série, avait révélé lors d’une interview pour E ! News qu’il n’y aura jamais de réunion de Friends sous-forme de film. « Friends était à propos de cette période de la vie où nos amis deviennent notre famille. Une fois que vous avez une famille, vous n’avez plus besoin d’autre chose. »

Jennifer Aniston en a assez de l’humiliation envers les femmes

Pendant sa récente entrevue avec Lorraine Kelly, Jennifer Aniston, qui est très heureuse en ménage, après avoir épousé Justin Theroux en 2015, s’est également exprimée sur l’étiquette de « personne triste et sans enfant » que les tabloïds lui collent sans arrêt.

Publicité
Publicité

« Nous voyons les femmes à travers un spectre très étroit si elles n’ont pas d’enfants. » Extrêmement déçue par la manière dont les médias ne cessent de rabaisser les femmes, elle ajoute : « Les noms cités dans ces articles ou dans ces histoires horribles, sont souvent ceux des femmes. Ça me choque que personne n’essaie de changer la conversation en offrant plus de soutien. » #Séries TV #Brad Pitt