Ce soir pour le prime du dimanche 22 janvier 2017 les téléspectateurs auront droit à trois choix principaux. Du sport avec, à condition d'avoir Canal Plus, le classique des Olympiques, l'Olympique lyonnais contre l'Olympique de Marseille. Et puis un programme pour rire, l'autre pour pleurer. A savoir la soirée de la #Primaire à gauche, présentée par Laurent Delahousse. Ce sera le défilé des candidats et des soutiens qui, tour à tour, viendront expliquer qu'ils ont gagné, et que si toutefois ils ont perdu... ils ont quand même gagné. Ces soirées en fait sont plus sympas qu'il ne semble au départ, de véritables sketches où les hommes et femmes politiques, car en la matière il n'y a pas de différence, font prendre aux Français des vessies pour des lanternes. Avec leur bénédiction. A croire qu'ils aiment les mensonges. Quitte à aimer les sketches, mieux vaut ce soir voir, ou revoir, #Bienvenue chez les Ch'tis sorti en 2008, réalisé par Dany Boon avec lui-même à l'affiche aux côtés de Kad Merad. Deux potes dans le même film ? Tout n'a pas été aussi simple. Le premier savait ce qu'il voulait. L'autre aussi... Le tournage à Salon de Provence a donc été houleux. Il faut dire que Dany Boon en avait bavé pour écrire le scénario. Pas son boulot. Pendant un an il rédige, il balance, il refait jusqu'à se faire aider par Franck Magnier et Alexandre Charlot, des scénaristes collaborant aux Guignols de l'Info. Il faut aussi dire que Kad Merad n'était pas le premier choix. Boon voulait Auteuil ou José Garcia qui refusèrent pour différentes raisons. Finalement, l'arrivée de Line Renaud, sur le tournage, va détendre l'atmosphère. C'est alors le moment de demander les autorisations à La Poste pour que le logo figure et sur les tenues et sur les bâtiments.

Les Ch'tis pour rire ! La primaire à gauche aussi ?

Le directeur des relations publique de La Poste rappelle un épisode de la carrière de Dany Boon. Celui d'un sketche où l'humoriste n'est pas tendre avec la grande administration. Les huiles de Pathé montrent alors le scénario à Jean-Paul Bailly, le grand patron de l’entreprise, lequel donne son feu vert. Reste à trouver l'argent. Si Dany Boon est connu en tant que comédien, il est totalement hors du coup en tant que réalisateur. Pathé va encore intervenir. De même que Berri. Une partie du financement est supportée par Canal Plus, #TF1 et le Conseil régional du nord Pas de Calais. Il reste 11 millions à trouver. Dany Boon doit investir son propre argent.

Même les Ch'tis ont des cinémas ! Pour de vrai !

A la sortie le deuxième des films français au Box office derrière Titanic avec plus de 20 millions d'entrées. Un film mythique comme bon nombre de Bourvil ou de De Funès. De ceux qui ont déjà fait rire beaucoup, plus d'une fois. Pour ne pas l'avoir vu il faut ne pas avoir de cinéma ! L'histoire ? On ne vous fera pas cet affront! Un Lillois qui va travailler à Marseille ? Et si vous ne comprenez pas le film évitez de zapper sur la primaire à gauche !

Bienvenue chez les Ch'tis, 20h55, film, TF1, dimanche 22 janvier 2017. France/08